Un sexagénaire frôle la mort après avoir ingurgité une pastille de javel

30 Juin, 2018, 12:57 | Auteur: Jonathan Ford

Il a alors par erreur, ingéré une pastille de javel pensant qu'il s'agissait d'un antidouleur.

C'est un geste d'inattention qui aurait pu lui coûter cher, très cher.

En Suisse, un homme de 65 ans souffrait d'un mal de crâne.

C'est la revue médicale BMJ Case Report qui détaille les faits dans un article publié le 21 juin.

Il parviendra finalement à se sortir de cette mésaventure après deux semaines de soins intensifs. C'est alors qu'en cherchant un antidouleur, ce dernier ingère une pastille de 3,5g de javel qui l'envoi directement à l'hôpital. La réaction a été immédiate: brûlure dans la bouche et la gorge et une toux qui permet de recracher d'ailleurs une partie de la pastille. Après une heure, le sexagénaire s'est rendu aux urgences de Genève où il a été placé sous surveillance. Et malgré sa prise en charge rapide, le malheureux est passé à deux doigts de la mort et a dû subir une trachéotomie, une incision chirurgicale dans la trachée pour maintenir la respiration. Six heures plus tard, il souffre toujours et n'arrive presque plus à parler ou respirer. Les examens médicaux montrent en fait que les tissus de ses cordes vocales sont rongés et son larynx gonflé. Il est alors opéré en urgence.

Recommande: