Décès d'Inès, adolescente en état végétatif, après l'arrêt des soins — Nancy

23 Juin, 2018, 20:23 | Auteur: Jonathan Ford
  • Nancy: Inès adolescente en état végétatif est décédée après l'arrêt des soins

Pour le premier avocat des parents d'Inès, cette nouvelle est terrible: "Apprendre qu'on va mettre fin à la vie d'une fille de 14 ans, je n'ai jamais a eu à vivre cela dans ma carrière et c'est une information terrible, a confié Frédéric Berna jeudi 21 juin sur France Bleu Lorraine". Après des soins, les médecins avaient jugé son cas sans espoir et lancé fin juillet, au terme d'une procédure collégiale, un processus visant à l'arrêt des traitements, conformément à la loi de 2016 sur la fin de vie.

La mère d'Inès "était convaincue qu'il y avait encore un espoir". L'adolescente a été débranchée vers 18h30. "Ils ont appliqué une décision de justice, mais c'est une situation horrible", a observé l'homme de loi de la famille. "Les forces de l'ordre ont dû intervenir pour préserver le moment où les médecins arrêtaient les soins". Le mercredi, "les médecins ont mis en œuvre un protocole d'arrêt des traitements tel que la loi et trois décisions de justice les autorisaient à faire", a fait valoir l'homme de loi. Trois experts ont estimé que l'adolescente était "dans un état végétatif persistant".

Me Dupont s'interroge sur la procédure médicale mise en oeuvre ces derniers jours. Sa détresse est extrêmement importante: "elle avait l'impression qu'on voulait tuer sa fille", a-t-il ajouté.

Juste après la validation de l'arrêt des traitements par le Conseil d'État le 5 janvier, les parents d'Inès avaient déposé un recours devant la CEDH.

Recommande: