Une femme blesse deux personnes en criant "Allah Akbar" — France

18 Juin, 2018, 19:03 | Auteur: Lynn Cook
  • Une femme blesse deux personnes au cutter à la Seyne-sur-mer en criant

Une femme voilée a blessé légèrement deux personnes au cutter hier dans un supermarché de la Seyne-sur-Mer en criant "Allah Akbar", avant d'être maîtrisée.

Le parquet de Toulon restait saisi et évoquait une "présomption de tentative d'assassinat, et d'apologie du crime à connotation terroriste".

"C'est apparemment le fait isolé d'une personne avec des troubles psychiatriques avérés (.) pour autant ça n'exclut pas qu'elle soit radicalisée", a commenté le procureur de la République de Toulon. Elle aurait crié "Allah Akbar".

Selon nos informations cette jeune femme est handicapée à 80%, elle est connue par la direction du Leclerc pour invectiver régulièremnt le personnel du supermarché. Atteint au niveau du thorax, le client est hors de danger et a été hospitalisé. La police judiciaire de Toulon a été saisie pour déterminer les circonstances et le contexte de cette agression, puisque des témoins ont expliqué à Nice Matin que l'altercation ressemblait à une "embrouille qui dégénère". La perquisition de son studio d'un quartier résidentiel de Saint-Mandrier, à quelques kilomètres seulement du Leclerc, était bouclée dimanche soir.

En milieu d'après-midi dimanche, la police technique et scientifique travaillait toujours dans le supermarché, fermé aux clients, a constaté l'AFP.

Le jeune homme et deux employés ont maîtrisé la jeune femme: "je suis intervenu, je voulais pas que ça continue (.) je lui ai tenu les poignets pour récupérer ce fameux cutter", a-t-il témoigné. Une enquête a été ouverte, alors qu'une perquisition est effectuée au domicile de la femme qui n'est pas connue des services de police.

La France subit depuis 2015 une vague d'attentats jihadistes qui a fait 246 tués, dont le dernier a succombé à une attaque au couteau en plein centre-ville de Paris le 12 mai. "Mais il n'y a aucun élément pour établir un lien avec Daech (acronyme arabe de l'organisation Etat islamique, ndlr) à ce stade", a-t-on encore ajouté.

Recommande: