Salvini pousse Macron à accueillir les migrants — Aquarius

14 Juin, 2018, 03:58 | Auteur: Lynn Cook
  • L’Italie interdit à nouveau l’accès de ses ports à des navires d’ONG

Mais Malte n'a pas bougé, la France a tourné le dos et l'Europe ne s'est pas sentie concernée par ce drame humanitaire. Mais leur bateau, l'Aquarius, n a pu accoster en Italie, comme il le fait habituellement. Décidément en verve, Salvini a ajouté qu'il exigeait des "excuses officielles "de la part de Paris, sans quoi "le Premier ministre Conte fera une bonne chose en n'allant pas en France", soit une menace directe sur le sommet franco-italien qui doit se tenir ce vendredi 15 juin". L'Italie, qui a vu quelque 700.000 migrants débarquer sur ses côtes depuis 2013, a régulièrement accusé les Européens d'avoir détourné les yeux et de l'avoir laissée seule face à la crise migratoire. J'étais las d'entendre depuis des années que les frontières maritimes ne peuvent pas être protégées!"Son homologue slovaque, Peter Pellegrini, espère pour sa part que le refus de Rome d'accueillir l'Aquarius ne soit "que le début" du renforcement des frontières maritimes de l'UE. Aucune nouvelle instruction n'a été donnée et aucun port sûr n'a encore été attribué", a assuré sur Twitter SOS Méditerranée, basée à Marseille. "On veut que Nice devienne Lampedusa?", a-t-il lancé, disant espérer "qu'il y aura une extrême fermeté là-dessus des autorités françaises".

Dans la nuit de samedi 9 à dimanche 10 juin 2018, l'Aquarius a procédé à plusieurs opérations de secours pour venir en aide à des réfugiés et migrants en détresse en Méditerranée.

Face au gouvernement italien qui a refusé d'accueillir un bateau de migrants, redirigé vers l'Espagne, Emmanuel Macron ne prend pas de pincettes.

La proposition espagnole "est encourageante, cela montre qu'il y a des Etats sensibles à l'urgence humanitaire", a cependant déclaré à l'AFP Sophie Beau, directrice générale de l'ONG. Pour sa part, le gouvernement français est resté muet sur la situation dramatique de ces migrants.

"Je ne sais pas exactement ce qui va être dit lors de cette rencontre, mais je pense que l'ambassadeur français aura l'occasion de réaliser que l'Italie est redevenue un pays souverain et qu'elle va entreprendre une politique plus active et plus virile dans le cadre de la collaboration avec la France, l'Allemagne, l'Espagne", estimait Mario Borghezio au micro de Sputnik.

"J'ai donné des instructions pour que l'Espagne accueille le navire Aquarius dans le port de Valence" (est), a annoncé le nouveau chef du gouvernement socialiste, Pedro Sanchez, sur son compte Twitter, dix jours après son arrivée au pouvoir.

"Nous ne changerons pas (de position) sur les navires appartenant à des organisations non gouvernementales".

"Que dit le droit international?". Et pour le pensionnaire du Quai d'Orsay, Paris n'avait pas à se manifester de prime abord puisque, selon lui, les côtes espagnoles étaient plus proches.

Après 36 heures de confusion autour du sort de ces migrants, les dirigeants nationalistes corses avaient proposé ce mardi matin de recevoir le navire, juste avant que les autorités italiennes ne dévoilent un nouveau plan.

Intervenir en amont. "Le sujet, c'est d'essayer d'apporter des réponses, et apporter des réponses, c'est habiliter les marines nationales et Frontex [l'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, ndlr] à intervenir", plaide encore le républicain. Chaque journée de sauvetage de l'Aquarius entre la Libye et l'Europe coûte 11 000 €. " L'Italie ne mérite pas ces insultes faites notamment à sa tradition d'accueil et de volontariat, a réagi le ministre de l'Intérieur devant le Sénat".

Recommande: