SNCF : trafic perturbé mardi pour la " journée de la colère cheminote "

13 Juin, 2018, 01:47 | Auteur: Aubrey Nash

La direction recensait 17,63% de grévistes au total en milieu de matinée, ainsi que 53,4% parmi les conducteurs et 45,5% chez les contrôleurs.

Du côté des cheminots, une consultation a été organisée mi-mai, lors de laquelle 94,97% des votants ont rejeté le projet de réforme du gouvernement.

La CFDT Cheminots, qui est "en colère et mobilisée, mais aussi responsable", "appelle tous les cheminots qui participent à la production des trains du quotidien, les RER et TER, à ne pas participer au mouvement de grève le lundi 18 juin et le vendredi 22 juin", deux jours d'arrêt de travail prévus dans le calendrier des syndicats, a déclaré à la presse Didier Aubert, secrétaire général du quatrième syndicat de la SNCF.

La CGT Cheminots, premier syndicat de la SNCF, fait cette annonce dans un communiqué titré: "On continue". "(.) Il faut que le gouvernement intervienne pour que ces négociations avancent et qu'il y ait un vrai contenu dans cette convention collective". Le trafic des trains est une nouvelle fois perturbée par un mouvement de grève ce mardi 12 juin. La semaine dernière, l'Unsa-ferroviaire (2e syndicat) avait proposé en vain à l'intersyndicale de "mettre la grève entre parenthèses" pendant l'épreuve.

Sur le terrain, les cheminots étaient encore mobilisés mardi. Entre 400 et 500 personnes ont aussi défilé à Lyon en direction de la gare de la Part-Dieu. Une soixantaine de cheminots ont distribué des petits déjeuners aux usagers pour "leur expliquer notre combat" et "pourquoi ils vont être aussi perdants" avec la réforme, selon François Gruson (CGT). Ce mardi, que les syndicats du groupe ferroviaire ont aussi décrété " journée de la colère cheminote", le trafic des trains sera perturbé avec 3 Transilien sur 5, 1 TER sur 2, 3 TGV sur 5, 2 Intercités sur 5 et 1 train international sur 2.

Recommande: