Coupe du monde 2018 : Nike refuse de chausser l'équipe d'Iran

12 Juin, 2018, 14:14 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Nike par crainte de sanctions américaines lâche la sélection iranienne

Invoquant le respect des sanctions américaines visant la république islamique, l'équipementier américain Nike a en effet refusé de fournir aux joueurs de l'équipe nationale d'Iran des chaussures pour la Coupe du monde de football.

"Les sanctions inscrites dans la loi". La marque américaine Nike a annoncé, lundi 11 juin, qu'elle ne leur fournirait pas de chaussures pour la Coupe du monde 2018 en Russie. Depuis janvier 2016, les autorités américaines accordaient des dérogations pour de tels accords.

Revirement de Nike. Le président américain Donald Trump a annoncé le 8 mai le retrait des Etats-Unis de l'accord nucléaire signé en 2015 entre l'Iran et les grandes puissances internationales. L'administration Trump a alors rétabli l'intégralité de ses sanctions imposées à Téhéran, menaçant les entreprises américaines comme Nike (mais aussi d'autres pays) qui commercent avec le pays.

" Les joueurs s'habituent à leur équipement de sport et il n'est pas juste de les changer une semaine avant ces matches importants", a déclaré l'entraîneur, soulignant que Nike est le chausseur historique de l'équipe iranienne.

La photo qui figure en haut de cet article montre les moins de 17 ans Iraniens chaussés par Nike, à la fin de leur quart de finale perdu contre l'Espagne (1-3) le 22 octobre dernier au Mondial U17 disputé en Inde et remporté par l'Angleterre. Les maillots de l'équipe iranienne sont quant à eux fournis par Adidas, le concurrent allemand de Nike. Alignée dans le groupe B, l'Iran doit démarrer son tournoi vendredi contre le Maroc.

Recommande: