Un hôtel de l'île de Sentosa accueillera la rencontre — Sommet Trump-Kim

10 Juin, 2018, 00:50 | Auteur: Lynn Cook
  • Donald Trump et Kim Yong-chol à la Maison-Blanche

Alors que le New York Post avait annoncé que l'excentrique ancienne gloire de la NBA serait du voyage à Singapour, la Maison Blanche a nié jeudi toute implication de sa part dans ses discussions. Kim Jong-un a dirigé, autour du 17 mai, la première réunion plénière de la commission militaire centrale du Parti du travail de Corée depuis presque trois ans, et y a poursuivi sa politique de renforcement du contrôle du parti sur l'armée.

Allons-nous vers une paix en péninsule coréenne? Shinzo Abe ne cesse de souligner "l'impérieuse" nécessité de ne pas baisser la garde face au régime de Pyongyang, qui fait peser, selon lui, une menace concrète sur l'archipel avec ses missiles.

La Maison-Blanche a donné peu de précisions sur le déroulement de cette rencontre historique, se bornant à indiquer que le premier tête-à-être entre les deux dirigeants aurait lieu le 12 juin à 9 heures du matin. Mais si jamais les choses dérapent, "Je suis prêt à mettre un terme à notre rencontre (.). Et j'espère que nous nous serons appréciés l'un l'autre, et que nous commencerons un processus". "Je pense vraiment que Kim Jong Un veut faire quelque chose de formidable pour son peuple et aussi pour sa famille et pour lui-même", a-t-il dit.

Donald Trump a quitté la petite ville de La Malbaie (Québec, est du Canada) pour s'envoler vers Singapour, où il rencontre mardi le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un pour un sommet historique. [Dans les années 1970 et 1980, les Nord-Coréens ont enlevé une dizaine de Japonais afin de détenir des personnes capables de les renseigner sur le Japon.] L'ordre du jour du sommet Trump-Kim restant inconnu, le règlement de cette question, nécessaire pour faire avancer les négociations entre Tokyo et Pyongyang, est toutefois des plus incertains.

Recommande: