Plaisir/Bien-être - Drogues, écrans et porno: Les addictions inquiétantes des jeunes révélées

10 Juin, 2018, 14:45 | Auteur: Sue Barrett
  • Edition numérique des abonnés

Une enquête sur les addictions menée par Le Parisien inquiète.

Les jeunes sont de plus en plus accros.

Plus d'1 jeune sur 10 (13 % des 14-24 ans) jouent au moins 1 fois par semaine à un jeu d'argent.

En ce qui concerne la consommation de drogues, près de 340 000 Français de 14 à 17 ans auraient déjà usé de produits tels que la cocaïne, l'ecstasy ou le GHB. Aux pouvoirs publics de prendre leurs responsabilités, tout d'abord en faisant appliquer la loi sur l'interdiction de vente d'alcool et de tabac aux mineurs, estime-t-il.

M.Reynaud a par ailleurs fait savoir que les parents interrogés "sous-évaluent les consommations de leurs enfants en matière d'alcool, de tabac, de jeux d'argent et de pornographie", mais "ils sont demandeurs de solutions (contrôle d'identité, identification bancaire.)".

C'est une "surprise". Selon une enquête Ipsos réalisée par le Fonds Actions Addictions, la Fondation pour l'innovation politique et la Fondation Gabriel Péri, les comportement addictifs sont en hausse chez les 14-24 ans.

Selon l'étude, 300.000 jeunes consommeraient régulièrement ces drogues. Parmi les 18-22 ans, un quart d'entre eux consacre plus de 5 heures par jour à surfer sur les réseaux sociaux et 16 % jouent aux jeux vidéos quotidiennement, pendant plus de 5 heures. Certains jeunes dépassent ainsi dix heures quotidiennes devant un écran. Et pour 91 %, la pornographie est encore plus accessible.

La majorité des jeunes a toutefois une bonne perception des risques liés aux produits et à l'abus d'écrans: risque de dépendance, de maladies graves, d'accidents de la route, d'échecs scolaires, professionnels ou financiers, risques d'isolement, de dépression ou de suicide. Volonté également exprimée de façon quasi unanime par les parents, les jeunes et le grand public.

Recommande: