Melania "va très bien", assure Donald Trump

08 Juin, 2018, 08:50 | Auteur: Lynn Cook
  • Melania Trump le 5 avril 2017 à l'école Excel Academy Public Charter School à Washington

Mais cet unique cliché aura du mal à faire taire les rumeurs qui enflent autour de l'absence prolongée de la Première dame depuis son opération pour un problème "bénin" au rein. Face à cette absence, certains médias américains ont évoqué une potentielle rupture avec le président des Etats-Unis et une aggravation de son état de santé suite à une opération des reins.

"Conjectures et absurdités", a rétorqué sa porte-parole, Stephanie Grisham, interrogée lundi par Fox News et CNN. En effet, il avait été annoncé dans la foulée que Melania Trump ne serait pas au côté de son mari à l'occasion du sommet du G7, les 8 et 9 juin au Canada, ni lors du sommet de Singapour, où le président américain doit enfin rencontrer Kim Jong-un. Les rumeurs se sont même intensifiées lorsqu'il a été annoncé que Melania Trump ne participerait pas à plusieurs événements officiels. "Soyez rassurés, je suis ici à la Maison Blanche avec ma famille, je me sens très bien et je travaille dur pour le peuple américain et les enfants!" "Mme Trump a toujours été une femme forte et indépendante qui place sa famille et bien entendu sa santé avant tout, et ça ne va pas changer à cause de journalistes enragés", a-t-elle martelé. S'il n'est pas rare de rester hospitalisé après ce type d'intervention, afin de traiter la douleur, la durée particulièrement longue du séjour de Melania Trump à l'hôpital, cinq jours, a suscité des interrogations.

Née Melanija Knavs dans ce qui était à l'époque la Yougoslavie, la troisième femme de Donald Trump s'est toujours montrée beaucoup plus discrète que son bouillant époux.

'Elle a traversé une période difficile, mais elle va très bien', a déclaré mercredi Donald Trump au début de la réunion.

La dernière apparition publique de la "First Lady" remonte au 10 mai, quand elle avait accompagné Donald Trump pour accueillir d'anciens prisonniers américains tout juste libérés par la Corée du Nord.

La Maison Blanche n'a d'ailleurs pas laissé la presse assister à la réception de lundi et seules des images faites par des photographes accrédités par la Maison Blanche et postées sur les réseaux sociaux ont filtré.

Recommande: