Guatemala: au moins 62 morts après l'éruption d'un volcan

08 Juin, 2018, 06:12 | Auteur: Lynn Cook
  • Eruption meurtrière au Guatemala

L'éruption du volcan de Fuego, situé à 35 kilomètres au sud-ouest de la capitale Guatemala, a fait un lourd bilan humain, en doublant le nombre de victimes au cours des dernières 24 heures.

"Il y a des disparus, mais on ne sait pas combien", a déclaré de son côté Serio Cabanas, de l'Agence de gestion des catastrophes du Guatemala. Des milliers de personnes ont été évacuées. Jusqu'à présent, seules 17 personnes ont pu être identifiées grâce à leurs "empreintes digitales et leurs caractéristiques physiques", a-t-il précisé. Au total 1,7 million de Guatémaltèques sont affectés.

L'augmentation de l'activité volcanique a provoqué la panique dans la ville d'Escuintla, située près du colosse haut de 3.763 mètres et situé à 35 km au sud-ouest de la capitale.

Les secours s'apprêtaient à repartir lundi à la recherche de rescapés de l'éruption du Volcan de Feu au Guatemala, qui a fait au moins 25 morts, projetant de la lave et des cendres sur une vaste zone.

Sergio Cabanas, directeur des opérations de secours de la Conred, a annoncé que les fouilles seraient menées à leur terme dans toute la zone, même s'il reconnaît que la probabilité de retrouver des survivants est infime, 72 heures après le drame.

"Eddy Sanchez, directeur de l'Institut de vulcanologie, a indiqué à l'AFP que l'éruption de dimanche avait libéré " beaucoup d'énergie " et que le volcan, entré en " repos actif ", pourrait encore libérer des éruptions explosives qui toutefois ne devraient " pas être catastrophiques ".

Les colonnes de cendres émises par le volcan ont dépassé l'altitude de 2.200 mètres au-dessus du cratère, selon l'Institut de volcanologie du Guatemala.

Des images diffusées par la presse locale et la police montrent des personnes couvertes de cendres que des secouristes essaient de mettre à l'abri. "Si on s'en sort cette fois, une autre éruption nous aura", prédit Efrain Gonzalez, 52 ans, assis par terre dans un abri installé à Escuintlan, non loin de la localité d'El Rodeo, la plus affectée par l'éruption.

L'alerte rouge a été lancée dans les départements de Escuintla (Sud), Sacatepequez (Sud-Ouest) et Chimaltenango (Ouest) et le reste du pays est en alerte orange. Le président guatémaltèque Jimmy Morales, qui a visité lundi les zones sinistrées, a décrété un deuil national de trois jours. Les députés ont également commandé un rapport sur les dégâts dans les nombreuses exploitations de café et maïs touchées.

Une autre éruption avait entraîné l'évacuation de quelque 10 000 personnes en 2012.

Un pays sur la "ceinture de feu du Pacifique".

Le volcan "de Fuego" était déjà entré en éruption en janvier 2018.

Recommande: