Donald Trump vient-il de lancer la guerre commerciale avec l'Europe ?

08 Juin, 2018, 12:11 | Auteur: Aubrey Nash
  • Acier et aluminium : Donald Trump sur le point de déclarer une guerre commerciale à l'Europe

L'administration américaine a annoncé, jeudi, l'instauration à partir de vendredi des droits de douane sur l'acier et l'aluminium en provenance de l'Union européenne, du Canada et du Mexique.

Selon le magazine allemand Wirtschaftswoche, le président américain a dit en avril à son homologue français Emmanuel Macron qu'il comptait interdire les voitures de luxe allemandes aux Etats-Unis.

La Bourse de New York a accueilli fraîchement ces annonces, les investisseurs redoutant le déclenchement d'une guerre commerciale.

Parallèlement, Ottawa prévoit de contester la décision américaine dans le cadre de l'accord de libre-échange nord-américain Aléna et auprès de l'Organisation mondiale du commerce, a affirmé M. Trudeau.

Le gouvernement mexicain a rapidement décidé d'imposer " des mesures équivalentes sur divers produits", comme des fruits, des fromages et certains types d'acier.

"Nous avons eu des discussions avec la Commission européenne et même si nous avons fait des progrès, ils ne sont pas allés jusqu'au point où il aurait été justifié, soit de prolonger l'exemption temporaire, soit d'accorder une exemption permanente", avait justifié le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross.

La cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a tout de même maintenu que l'UE n'était "en guerre avec personne", tout en soulignant que l'Union défendrait ses intérêts face à l'offensive commerciale lancée jeudi par les Etats-Unis.

Le Canada, le Mexique et l'Europe avaient été exemptés des droits d'importation de 25 pour cent sur l'acier et de 10 pour cent sur l'aluminium lorsqu'ils ont été imposés pour la première fois en mars, mais ces exemptions expireront vendredi.

La réponse de la part de l'Union aux 28 pays ne s'est pas faite attendre.

Côté européen, la riposte a été d'abord verbale.

" Ces tarifs américains unilatéraux sont injustifiés et contraires aux règles de l'Organisation mondiale du Commerce, c'est un protectionnisme pur et simple ", a déploré le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

D'ailleurs, l'UE a déjà préparé une liste de nombreux produits américains qui pourraient être taxés à leur tour comme les motos Harley Davidson, les cigarettes, le bourbon, les jeans et le jus d'orange. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 31 mai 2018 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

"Les risques de tensions commerciales entre les États-Unis et ses principaux partenaires commerciaux pourraient entraîner une " dette mondiale colossale, plus lourde que jamais " et " une grande incertitude et instabilité", a déclaré la responsable du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, en entrevue à Whistler en marge du G7 Finances.

Recommande: