Nordahl Lelandais soupçonné d'agression sexuelle sur une fillette de sa famille

06 Juin, 2018, 16:43 | Auteur: Lynn Cook

Cette affaire fait suite à l'analyse des téléphones portables de l'ancien militaire, sur lesquels les enquêteurs ont découvert une vidéo d'une petite fille subissant des attouchements sexuels. Sa destination n'a pas été précisée par cette source mais, selon une autre, une perquisition du domicile de ses parents à Domessin (Savoie) était prévue par les gendarmes chargés de l'enquête, où le détenu devrait donc se rendre sous escorte.

La fillette et ses parents, qui viennent du sud de la France, passaient le week-end chez les parents de Nordahl L. lorsque ces images ont été tournées.

Mercredi matin, Nordahl Lelandais a été extrait de sa cellule de l'hôpital du Vinatier de Bron (Rhône) vers 10 heures pour être emmené à Domessin (Savoie) où il habitait dans la maison de ses parents. Le 29 mars, Nordahl Lelandais, a également conduit sur le lieu de la découverte des ossements d'Arthur Noyer, à Cruet (Savoie). Selon plusieurs sources proches du dossier évoquées par nos confrères, il s'agirait d'une de ses cousines âgée de moins de 7 ans. Une audition est prévue en juin mais n'est "pas encore programmée", a indiqué une source proche du dossier. "Sur cette vidéo, on a le sentiment de reconnaître un visage - je ne dis pas que c'est lui - qui serait celui de M. Lelandais", explique Didier Seban. Un an plus tard, c'est Ahmed Hamadou, 45 ans, qui s'était volatilisé, au même festival d'électro. Les deux hommes vivaient dans deux communes voisines et se connaissaient "de vue", selon un cousin du disparu.

Une cellule de coordination, baptisée Ariane et spécialement créée mi-janvier au pôle judiciaire de la gendarmerie nationale à Pontoise en région parisienne, est chargée de procéder à des recoupements entre le parcours de vie de l'ancien maître-chien et les disparitions non élucidées dans les régions qu'il aurait fréquentées.

Recommande: