Une forte baisse des fumeurs en France surtout chez les jeunes — Tabac

02 Juin, 2018, 10:21 | Auteur: Jonathan Ford
  • Un million de fumeurs en moins en un an en France selon le gouvernement

Cependant, le professeur a signalé une prévalence à la hausse chez les sujets jeunes. Pour y faire face, M.Zidouni a fait savoir que le comité a émis une proposition a la tutelle pour la création d'un réseau décentralisé qu'il a qualifié de "brigades de sensibilisations au niveau de chaque wilaya", pour mieux cibler les raisons de cette addiction au tabac par les jeunes et moins jeunes, particulièrement à l' intérieur du pays. L'édition 2018 sera axée sur l'impact du tabac sur la santé cardiovasculaire des populations dans le monde entier et les chiffres le prouvent: même les " petits " fumeurs augmentent significativement leur risque d'accident cardiovasculaireavec un risque 48% plus élevé chez les hommes et 57% plus élevé chez les femmes dès la première cigarette quotidienne, par rapport à un non-fumeur. Pour d'autres, ce sont des applications qui ont joué ce rôle. Une avancée jugée "considérable" par François Bourdillon, directeur général de Santé publique France, cité par le quotidien.

" On a le corps qui en dépend, donc ce n'est pas qu'une question de prix", confie à RTL Véronique, qui a essayé d'arrêter de fumer en mettant l'argent économisé dans une tirelire". "Nous nous devons de réagir en mettant en place une politique de santé publique ambitieuse, portée par tous les acteurs contre le tabagisme", réclame la ministre de la Santé, Lydia Mutsch.

La France a enregistré un recul historique du tabagisme. Et le document précise que "plus d'un décès cardiovasculaire sur dix dans le monde peut être attribué au tabagisme, ce qui représente la plus importante cause de mortalité cardiovasculaire évitable".

Cette baisse pourrait s'expliquer par les mesures prises par le gouvernement, avec notamment la hausse du prix de la cigarette, la hausse de fiscalité ou encore l'adoption du paquet neutre sous le gouvernement précédent.

L'une des tendances marquantes est la baisse parmi les fumeurs les plus défavorisés pour "la première fois depuis 2000", selon le ministère. Pour rappel, dès 2020, le paquet de cigarettes va atteindre la barre symbolique des 10 euros. L'Italie, la Belgique ou Andorre auraient vu leurs ventes augmenter en conséquence. "De plus le gouvernement prévoit un transfert complet des augmentations des taxes sur le prix de vente, mais le passé nous montre que l'industrie du tabac ne procède jamais de cette manière ". Ils insistent également sur la nécessité de revenir sur les exceptions qui prévalent encore en Corse. L'Ile-de-France et la Normandie sont les deux régions où les fumeurs sont les moins dépendants à la cigarette avec respectivement 21% et 23% de prévalance au tabac. Des messages plus clairs concernant la toxicité comparable du tabac à rouler apparaissent également souhaitables.

Recommande: