Thomas Tuchel pour deux ans au PSG — OFFICIEL

15 Mai, 2018, 11:43 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Mercato / PSG : Al-Khelaïfi voit un gros complot pour Neymar

Le PSG a officialisé ce lundi la nomination de l'Allemand Thomas Tuchel au poste d'entraîneur. À la tête d'un effectif de stars, il voit se dresser devant lui plusieurs missions de la plus haute importance.et parfois périlleuses. Il aura pour objectif principal de permettre au PSG de passer un cap en Ligue des champions. Son arrivée sur le banc parisien fait de moins en moins de doute. "Il y a un potentiel extraordinaire à Paris et c'est le challenge le plus enthousiasmant qui s'est présenté à moi ", a conclu le successeur d'Unai Emery.

- Paris Saint-Germain (@PSG_inside) 14 mai 2018Un CV plutôt maigre... Entre rivalités et influences, les décisions sont rarement prises de façon unanime et chacun trouve son mot à dire, jusque dans le choix du nouvel entraîneur. La seule manière pour lui de pouvoir rester au PSG et de toucher son salaire, c'est de dire qu'il est ravi de la venue de Tuchel et même qu'il en est à l'initiative alors que tout le monde sait que ce n'est pas le cas. D'abord aux côtés du directeur sportif Antero Henrique, avec qui, s'il reste, il sera impératif de se mettre d'accord sur le marché des transferts. Mais Tuchel n'est pas un homme à faire des concessions et il ne se couchera pas devant Antero, s'il faut aller au feu, il ira. En 2015, il se voit choisi par le Borussia Dortmund.

C'est le joyau de la collection. "Le qatarien s'en est pris aux... médias et plus particulièrement à ceux qui relayent l'actualité dans l'Hexagone". Non pas que cela soit impossible, mais ce genre de joueur requiert une attention particulière, surtout quand celui-ci a été acheté 222 millions d'euros et qu'il représente un atout sportif, économique et politique. Il va justement avoir de quoi s'occuper en la matière dans le vestiaire rouge et bleu.

Une de ses particularités est d'être un adepte du 4-3-3 avec lequel il avait mené le Borussia Dortmund au titre de vice-champion d'Allemagne en 2017, puis au titre en Coupe d'Allemagne 2017. "Thomas est l'un des entraîneurs européens les plus compétitifs à avoir émergé au plus haut niveau, ces dernières années". Et cela passe évidemment par une conquête impartiale et sans scrupule des compétitions françaises.

Recommande: