Salah Abdeslam ne fait pas appel de sa condamnation — Fusillade à Bruxelles

15 Mai, 2018, 11:14 | Auteur: Lynn Cook
  • Alerte info

Et Salah Abdeslam avait assumé, pour sa première apparition publique depuis son arrestation, un profil d'islamiste convaincu en défiant la justice dès l'ouverture des débats.

Salah Abdeslam ne fera pas appel de sa condamnation prononcée le 23 avril dernier. Les faits s'étaient déroulés alors que Salah Abdeslam était activement recherché depuis les attentats de Paris en novembre 2015. Le tribunal correctionnel de Bruxelles l'avait alors condamné à 20 ans de prison. "C'est son choix et je me dois de le respecter", a ajouté l'avocat. Salah Abdeslam, qui reste incarcéré en France à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), disposait d'un délai d'un mois après le jugement pour interjeter appel.

En ce qui concerne son complice Sofien Ayari, un jihadiste tunisien de 24 ans condamné à la même peine, il n'a pas encore fait part de sa décision.

Ce 15 mars 2016 à Forest, dans le cadre de l'enquête franco-belge sur les attentats du 13-Novembre, Salah Abdeslam et Sofiane Ayari avaient ouvert le feu lors d'une perquisition de policiers belges et français dans un logement qu'ils croyaient vide.

Le jugement avait été rendu le 23 avril en l'absence des deux prévenus, qui n'avaient pas souhaité être extraits de prison. Déjà, lors du procès en février, aucun d'eux n'avait voulu s'expliquer sur les faits. Quatre policiers avaient été blessés, et un jihadiste algérien tué en couvrant la fuite d'Abdeslam et d'Ayari. Il avait été arrêté finalement trois jours après cette fusillade.

Conformément aux réquisitions du parquet fédéral, ces derniers ont ainsi été reconnus coupables en avril de tentatives d'assassinat à caractère terroriste et port d'armes prohibées, et ont écopé de la peine maximale prévue pour les faits jugés.

Recommande: