Ces nouveaux mots qui entrent dans le dico

14 Mai, 2018, 14:40 | Auteur: Sue Barrett
  • AFP                       Les nouveaux mots du Robert illustré et du Petit Robert 2019

Les mots qui feront leur entrée dans le dictionnaire en 2019, comme toujours très emprunts d'actualité, ont été publiés par Le Parisien ce dimanche 13 mai.

Au chapitre politique, les éléments de langages utilisés par les candidats à la présidentielle font une entrée remarquée.

Au rayon politique, le dégagisme cher à Mélenchon fait son apparition en tant que nom "familier" signifiant "le rejet de la classe politique en place", aux côtés d'antisystème ou encore revenu universel.

De même, le "cabinet noir", dont l'existence supposée avait été dénoncée par François Fillon lors de la course à l'Élysée, est ainsi présenté dans le dictionnaire comme un "service occulte de renseignements". Les substantifs marcheur et insoumis gagnent, eux, un nouveau sens, politique cette fois. Ainsi des termes "cosplay" ("une pratique qui consiste à incarner un personnage de fiction"), "fashionista" ("personne passionnée par la mode"), "replay", "running", ou encore "queer" ("personne dont l'orientation ou l'identité sexuelle ne correspond pas aux modèles dominants").

Dénoncés dans une campagne de sensibilisation de l'Île-de-France, les agissements du frotteur sont désignés par le dictionnaire comme venant d'une "personne qui recherche les contacts érotiques en profitant de la promiscuité dans les transports en commun".

Comme le précise le quotidien, la lutte contre le terrorisme a également vu émerger de nouveaux mots, comme "fiché S", mais aussi "revenant", pour évoquer un jihadiste "qui regagne son pays d'origine après être parti (e) combattre" ainsi que "cyberdéfense", pour désigner l'"ensemble des moyens informatiques employés pour assurer la défense d'un pays".

Les méchants ont aussi le droit de cité dans cette édition 2019. Plusieurs personnalités françaises et étrangères sont également à retrouver à partir de mercredi comme le Premier Ministre Edouard Philippe, le spationaute Thomas Pesquet mais aussi Neymar le footballeur du PSG. Désormais il sera possible de stigmatiser le rageux ("personne agressive, animée par la haine et la jalousie sur les réseaux sociaux"), qui peut parfois faire montre de grossophobie ("attitude de stigmatisation, de discrimination envers les personnes obèses ou en surpoids").

Recommande: