Deux touristes occidentaux enlevés dans le parc nationale des Virunga — Nord-Kivu

13 Mai, 2018, 10:14 | Auteur: Lynn Cook
  • Le parc Virunga à l'est de la RDC est le plus vieux parc naturel d'Afrique. Il est aujourd'hui menacé par l'exploitation pétrolière
Wikipedia- Unesco

Une garde de parc a été tuée lors de l'incident.

Des assaillants ont visé vendredi matin un convoi dans le parc des Virunga, joyau naturel et touristique dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris auprès de la direction du parc.

Dans un communiqué vendredi soir, l'ONG locale Centre d'études pour la paix, la démocratie et les droits de l'homme (Cepadho) a encouragé l'armée " et l'ensemble des autorités congolaises à se mobiliser pour retrouver les deux touristes pris en otages ".

Les éco-gardes du parc des Virunga subissent régulièrement de attaques des groupes armés dans cette zone. Ces derniers sont accusés par les autorités et les Nations unies d'être responsables des massacres de quelque mille civils dans la région de Beni depuis 2014 et de 15 Casques bleus fin 2017.

Depuis le début de l'année, des assaillants ont multiplié les attaques dans la partie est de la RDC. Il a été classé au patrimoine mondial de l'Unesco en 1979.

Des bords du lac Kivu et du volcan Nyiragongo à la sortie de Goma jusqu'aux monts Rwenzori à la frontière avec l'Ouganda, le parc naturel des Virunga, le plus ancien d'Afrique, s'étend sur 7.800 km2 et sert de refuge à des espèces menacées comme le gorille des montagnes. "Des personnes inconnues vendent des espaces à l'intérieur du parc moyennant 250 dollars et profitent de cette situation pour abattre des arbres et se faire davantage d'argent ", a expliqué un porte-parole. " Les Britanniques ont passé la nuit dans une base militaire, après avoir été convoyés à Goma où ils ont été l'objet d'une nouvelle audition ", a souligné FFJ, soulignant que les deux journalistes ont pu joindre le Rwanda.