82 femmes réclament "l'égalité salariale"

13 Mai, 2018, 10:21 | Auteur: Sue Barrett
  • Netflix utilise les réseaux sociaux pour se jouer de la 71 édition du Festival de Cannes

La montée des marches 100% féminine, ce samedi 12 mai, promet de rester dans les annales de la Croisette. Elles sont venues profiter de la caisse de résonnance du Festival pour asséner un message fort, lu par Cate Blanchett et Agnès Varda: "Nous mettons au défi nos gouvernements et nos pouvoirs publics d'appliquer les lois sur l'égalité salariale". "Il est temps que toutes les marches de notre industrie nous soient accessibles". Elles ont également souligné que depuis sa création, 71 réalisateurs avaient reçu une Palme d'or, contre seulement deux femmes: Jane Campion, en 1993, pour "La leçon de piano", ex aequo le Chinois Chen Kaige, et Agnès Varda elle-même, pour une Palme d'honneur en 2015. "Elle reprendra après la lecture d'un texte écrit par Agnès Varda (en français) et Cate Blanchett (en anglais), se répondant l'une l'autre".

"Nous sommes actrices, productrices, réalisatrices, scénaristes, directrices de la photographie, agents artistiques, monteuses, distributrices, exploitatrices, nous travaillons toutes dans l'industrie du cinéma, nous sommes solidaires des femmes dans toutes les industries", a-t-elle ajouté, en première ligne d'un groupe comptant les actrices Salma Hayek, Marion Cotillard, Julie Gayet ou la réalisatrice Valérie Donzelli.

82 personnalités féminines pour représenter les 82 films réalisés par des femmes qui ont concourut depuis le début du Festival contre 1645 pour les hommes.

Cette marche symbolique a été organisée avant la projection des "Filles du soleil", le film de la première des trois femmes en lice cette année pour la Palme d'or, la Française Eva Husson.

Recommande: