Marwan Muhammad lance une grande consultation auprès de tous les musulmans — Islam

10 Mai, 2018, 09:27 | Auteur: Lynn Cook
  • Islam: Marwan Muhammad lance une grande consultation auprès de tous les musulmans

Marwan Muhammad, statisticien, ancien trader et ex-diplomate âgé de 39 ans, bénéficie d'une certaine audience sur les réseaux sociaux, où il est suivi par plusieurs dizaines de milliers de personnes. Pour rappel, le président Emmanuel Macron prépare une réorganisation "complète" du culte musulman en France, et un plan d'ensemble est à l'étude à la présidence, avec la coopération "active" du ministère de l'Intérieur, qui est également chargé du culte et prévoit la création de nouvelles instances représentatives des musulmans, l'élaboration d'un cadre pour le financement des lieux de culte et la collecte des dons et un programme de formation des imams. " Poser les bases d'une relation franche avec l'État " Dans une tribune publiée par Le Monde, Marwan Muhammad dit vouloir consulter ses coreligionnaires pour " définir les bases de ce que pourrait être l'organisation des communautés musulmanes " à l'avenir et " poser les fondations d'une relation constructive et franche avec l'État ". "Les ministres de l'intérieur successifs ont choisi leurs interlocuteurs comme un fait du prince et les musulmans, au mépris du principe de laïcité, ont dû s'en accommoder", appuie-t-il dans sa tribune.

Marwan Muhammad, ancien directeur du CCIF, le 26 août 2016 à Paris.

Français né de père égyptien, il est vu par ses détracteurs comme un redoutable militant de l'islam politique voire un fils spirituel de l'intellectuel Tariq Ramadan, ce dont il se défend en se présentant comme un "musulman lambda". Un site Internet (Consultationdesmusulmans.fr) a été créé à cet effet, où les internautes musulmans pourront répondre de façon anonyme à un questionnaire portant sur le Conseil français du culte musulman (CFCM), l'actuelle instance de représentation du culte, sur le rôle de l'État et sur celui des États d'origine (Algérie, Maroc, Turquie essentiellement).

L'initiative, qui est le fruit de quelques mois de consultation auprès d'acteurs associatifs au "constat similaire", est lancée en prévision des annonces prochaines du gouvernement autour de la "structuration de l'islam de France ".

Le manifeste avait été fermement condamné par les représentants de l'islam en France qui y voient un "procès injuste et délirant", selon les termes de la Grande Mosquée de Paris, instruit aux Français musulmans. Il entend communiquer les premiers résultats de sa consultation avant fin juin. "Est-ce que le moment est venu, pour tous les musulmans, de prendre leur destin en main et de s'organiser selon leurs choix?", s'interroge-t-il.

" Et si on consultait les musulmans sur les questions qui les concernent en premier lieu?" Marwan Muhammad " ne représente que les jeunes de la deuxième ou de la troisième génération issues de l'immigration maghrébine", juge Didier Leschi, auteur de l'essai " Misère (s) de l'islam de France ".

Recommande: