Nigéria : l'armée libère 1.000 otages des mains de Boko Haram

09 Mai, 2018, 08:09 | Auteur: Lynn Cook
  • Un millier d'otages libérés par l'armée nigériane

Le groupe terroriste Boko Haram est responsable de la mort de plus de 20.000 personnes et le déplacement de 2,3 millions d'autres au Nigeria, depuis 2009. Selon l'armée, la plupart des otages étaient des femmes et des enfants, ainsi que des jeunes hommes forcés de combattre dans les rangs de l'organisation islamiste. Le groupe a suscité l'indignation mondiale après que ses militants ont saisi 276 filles d'un pensionnat dans la ville de Chibok dans l'état de Borno en 2014. L'année dernière, certaines d'entre elles ont pû être libérées à la suite de négocations entre le gouvernement nigérian et Boko Haram.

C'est la troisième fois que les forces de défense du Nigéria annoncent le sauvetage des otages détenus par Boko Haram au cours des quatre derniers mois.

Recommande: