Kim Jong Un a effectué une deuxième visite en Chine

09 Mai, 2018, 06:22 | Auteur: Lynn Cook
  • Kim Jong-un et Donald Trump doivent prochainement se rencontrer

A l'approche du sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump, un haut responsable nord-coréen serait en visite en Chine, cette fois à Dalian. Divisés au sujet du programme nucléaire nord-coréen, ils ne s'étaient jusqu'alors pas vus depuis leur arrivée au pouvoir, au début de la décennie. Il s'agirait plutôt d'une visite d'un autre responsable, possiblement Kim Yo-jong, son influente petite sœur.

La Chine a rejoint la campagne menée par les Etats-Unis pour sanctionner la Corée du Nord pour ses programmes nucléaire et de missiles.

"Nous avons travaillé avec la Chine sur le problème de la Corée du Nord, comme le président (américain) l'a indiqué clairement, et nous espérons que la Chine utilisera son influence unique pour s'assurer que la RPDC est sérieuse pour des négociations crédibles qui mèneront à une dénucléarisation permanente et vérifiable de la Corée du Nord", a indiqué Katina Adams, la porte-parole du département d'Etat dans un e-mail envoyé à l'agence de presse Yonhap.

La Corée du Nord a toutefois amorcé une détente spectaculaire depuis le début de l'année à la faveur des jeux Olympiques d'hiver organisés en Corée du Sud. Kim et Trump est en préparation pour fin mai ou début juin dans un lieu qui n'a pas encore été annoncé, mais le sera " bientôt", a révélé vendredi l'hôte de la Maison Blanche, qui depuis son arrivée au pouvoir début 2017 avait enchaîné les diatribes contre M. Kim et envisagé publiquement de recourir à la guerre contre son pays.

Un sommet historique entre MM.

Dans l'avion qui le menait vers la Corée du Nord, M. Pompeo a déclaré à des journalistes qu'il n'était pas sûr de s'entretenir avec M. Kim.

La nature des mesures souhaitées n'était pas précisée dans les propos rapportés par Chine nouvelle.

Selon un communiqué de la Maison Blanche, les deux dirigeants " sont tombés d'accord sur l'importance de la poursuite de l'application des sanctions contre la Corée du Nord jusqu'au démantèlement permanent de ses programmes nucléaire et balistique ".

La rencontre a eu lieu dans la ville chinoise de Dalian qui se trouve sur les bords du golf de Corée, en face de Pyongyang, la capitale nord-coréenne.

Comme fin mars, les médias chinois ont attendu que M. Kim soit rentré dans son pays pour faire état officiellement de la visite.

Recommande: