Nestlé. Accord exclusif avec Starbucks

08 Mai, 2018, 01:41 | Auteur: Aubrey Nash
  • Marché: Nestlé conclut une alliance avec Starbucks pour 7,15 milliards de dollars

Nestlé a annoncé " la conclusion d'un accord lui octroyant les droits perpétuels sur la commercialisation des produits de consommation et de restauration hors-foyer Starbucks au niveau mondial, en dehors des salons de café de la compagnie ". Pour Nestlé, il s'agit d'investir un segment en pleine croissance: la vente de produits en dehors des salons de café de Starbucks. "Avec Starbucks, Nescafé et Nespresso, nous réunissons trois marques de café emblématiques", précise le PDG Mark Schneider avec fierté qui, dans la hiérarchie de l'entreprise suisse, se trouve juste en-dessous du président belge Paul Bulcke. "Selon Nestlé, l'activité de Starbucks qui est reprise génère quelque deux milliards de dollars de ventes annuelles". Les opérations continueront d'être situées à Seattle. L'accord reste toutefois soumis aux approbations des autorités règlementaires et devrait être finalisé à fin 2018.

Starbucks est né en 1971. Pour l'entreprise américaine, cette transaction qualifiée d'historique s'inscrit dans le cadre de ses efforts continus pour concentrer et faire évoluer ses activités de manière à répondre aux besoins changeants des consommateurs. Fort de son savoir-faire marketing et de son réseau de distribution mondial, Nestlé compte en effet élargir la gamme de produits labellisés Starbucks et les distribuer partout dans le monde - Nestlé est présent dans 190 pays, tandis que les paquets de café moulu Starbucks sont pour l'heure principalement vendus aux Etats-Unis.

Avec cette transaction, Nestlé espère séduire davantage la génération "millenium", qui a grandi avec la marque Starbucks et est disposée à dépenser davantage pour consommer des produits plus exotiques voire plus sophistiqués.

L'opération doit aussi permettre à Nestlé d'accroître sa présence en Amérique du Nord, où la marque est historiquement moins bien implantée, en particulier face à son concurrent européen JAB, qui inonde le marché de ses machines Keurig (pour lesquelles Starbucks fournit aussi des capsules).

Recommande: