Le chômage baisse au Maroc — Marché du travail

08 Mai, 2018, 01:27 | Auteur: Lynn Cook
  • Maroc le chômage fait des ravages chez les jeunes citadins

Après un redressement timide des grands agrégats macroéconomiques, l'emploi retrouve aussi des couleurs en ce début d'année 2018, comme l'indique la note du Haut-commissariat au Plan (HCP) concernant la situation de l'emploi pour le premier trimestre. Les hausses les plus importantes, elles, ont été enregistrées parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (+0,2 point), particulièrement parmi les citadins d'entre eux (+2 points). En outre, la population sous-employée s'est accrue de 33.000 personnes.

Selon les statistiques livrées, le Maroc compte 1 272 000 sans emploi. Le taux de sous-emploi a ainsi augmenté de 0,2 point sur un an, passant de 9,8% à 10%. Il a augmenté de 10,3% à 10,7% en milieu rural et a stagné à 9,4% en milieu urbain. En matière d'emploi, 142.000 postes rémunérés ont été créés au cours de la période, 79.000 postes en milieu urbain et 63.000 en milieu rural. La majorité des emplois créés l'a été dans les services (50000) et l'agriculture (43000), le BTP a créé 32000 postes alors que l'artisanat et l'industrie ont perdu 9000 postes d'emploi.

Le taux de sous emploi est passé de 9,8% en 2017 à 10% en 2018 au niveau national, révèle la note, ajoutant que le nombre des actifs occupés en situation de sous emploi est passé de 1.057.000 à 1.090.000 entre les deux trimestres. Les nouveaux emplois dans ce secteur résultent principalement de la création de 27.000 postes dans la branche "Commerce de détail" et 19.000 dans "Services personnels et domestiques". Cette baisse n'aurait toutefois jamais été possible sans la baisse du taux d'activité qui se poursuit d'année en année. Près de quatre sur dix (38,1%) des chômeurs détiennent un diplôme de niveau supérieur (29,2% parmi les hommes et 53,6% parmi les femmes).

Avec 12.154.000 personnes, la population active âgée de 15 ans et plus a augmenté, entre les premiers trimestres de 2017 et 2018, de 0,8% au niveau national (+1,2% en milieu urbain et +0,2% en milieu rural).

Par ailleurs, la note fait ressortir que 6 régions du Royaume abritent environ 80% de l'ensemble des actifs âgés de 15 ans et plus sur le territoire national, précisant que la région de Casablanca-Settat vient en premier lieu avec 22,8% d'actifs, suivie de Rabat-Salé-Kénitra (13,7%), Marrakech-Safi (13,4%), Fès-Meknès (11,3%), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (11%) et enfin Souss-Massa (7,4%). Le sous-emploi demeure plus répandu dans les secteurs du BTP, où il a atteint le niveau de 16,1%, et de l'agriculture où il touche environ le dixième (9,8%) de la population active employée dans ce secteur.

Dans la campagne, ce taux est passé de 10,3% à 10,7% et les effectifs de 507.000 à 532.000 personnes.

A noter que le chômage reste encore élevé parmi les diplômés et les jeunes.

Recommande: