Vers 4 000 suppressions d'emplois — Pôle Emploi

07 Mai, 2018, 09:46 | Auteur: Aubrey Nash
  • Une agence de Pôle Emploi le 15 janvier 2018 à Nantes

Étonnant lorsque l'on sait que 5,6 millions de Français restent encore inscrits sur les listes de Pôle emploi et que, s'il y a bien eu une baisse ces derniers mois, le nombre de travailleurs à temps partiel en besoin d'accompagnement a, lui, augmenté. Car le retour de la croissance et de l'emploi pourrait avoir de lourdes conséquences sur l'agence.

Près de 4 000 agents de Pôle emploi, soit environ 10% des effectifs, pourraient ainsi perdre leur emploi en raison de la courbe décroissante du chômage. Ce qui représente plus de 7% de ses effectifs.

L'annonce a été faite directement par Jean Bassères, le directeur général de l'établissement public, il y a trois semaines lors d'une convention managériale. Selon l'hebdomadaire, le gouvernement estime qu'avec moins de demandeurs d'emploi il faut donc moins de conseillers. Le nombre de demandeurs d'emploi a en effet diminué de 1 % au premier trimestre 2018, pour s'établir à 3,70 millions de personnes en France, son plus bas niveau depuis le 3e trimestre 2014. Ces travailleurs précaires sont en hausse.

Si l'information était dans les tuyaux depuis déjà quelques jours, sa confirmation fait aujourd'hui grincer les dents des collaborateurs de Pôle Emploi. "La baisse du chômage ne signifie pas une diminution de notre charge de travail, car il y a une forte hausse des demandeurs d'emploi cumulant une activité partielle et une allocation", explique encore David Vallaperta. Cette coupe des effectifs est donc, dit-il, "surréaliste".

Recommande: