La Haute-Savoie veut attaquer l'Etat — Trop de pollution

02 Mai, 2018, 07:26 | Auteur: Lynn Cook
  • La Haute-Savoie veut attaquer l'Etat — Trop de pollution

Quatorze personnes ont décidé de déposer un recours contre l'État mercredi prochain devant le tribunal administratif de Grenoble. Ils habitent toutes dans la vallée de l'Arve, l'une des zones les plus polluées de France. "L'idée est de relever les différentes fautes commises par l'État au sens large et prouver que les mairies et les autorités préfectorales n'ont pas appliqué les réglementations qui prévoient certaines dispositions en cas de pic de pollution, n'ont pas veillé à ce que les mesures soient prises, ainsi que l'État régulateur et législateur n'a pas pris toutes les réglementations pour éviter les pics de pollution et en réduire l'ampleur".

"J'ai la toux de la vallée", raconte à franceinfo Muriel Auprince, âgée de 60 ans. " Ces enfants souffrent de pathologies que nous estimons liées à la pollution: asthme, otites, pneumopathies..."

Comme à Paris, Lille ou Lyon des familles avec de très jeunes enfants s'engagent aujourd'hui dans cette procédure administrative. En cause: les niveaux de pollution de l'air dans cette vallée de Haute-Savoie.

Depuis, 540 plaintes contre X pour mise en danger d'autrui ont été déposées auprès des gendarmeries du département conduisant le parquet de Bonneville à ouvrir une enquête préliminaire.

Fin septembre 2017, le ministre de l'Écologie, Nicolas Hulot, s'était rendu sur place avec la ministre des Transports, Élisabeth Borne et la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, pour exposer les initiatives de lutte contre les différentes sources de cette pollution. "Lorsqu'il y a un pic de pollution, elles ne sont pas assez restrictives", explique Me François Lafforgue, avocat des plaignants. "Je n'arrive pas avec une baguette magique", avait réagi Nicolas Hulot après de manifestants qui dénonçaient notamment le passage de 550 000 camions chaque année dans le tunnel du Mont-Blanc.

Recommande: