La Maison-Blanche accorde un sursis à ses alliés — Taxes sur l'acier

01 Mai, 2018, 11:23 | Auteur: Aubrey Nash
  • Marché: Washington prolonge d'un mois les exemptions de droits de douane

De nombreux responsables au sein de son administration ainsi que des élus ont toutefois plaidé en faveur d'un nouveau délai pour les pays alliés des Etats-Unis, afin d'éviter une escalade alors que Washington négocie avec ceux-ci sur d'autres fronts, comme la Russie ou l'Iran. "Nous continuerons à travailler étroitement avec nos partenaires de l'UE et le gouvernement américain afin de parvenir à une exemption définitive, pour nous assurer que nos importantes industries d'acier et d'aluminium seront préservées", a-t-il également réagi.

La Commission européenne a jugé mardi que les Etats-Unis ne faisaient que prolonger "l'incertitude du marché" avec l'extension de dernière minute de la période d'exemption provisoire des droits de douanes sur les importations d'acier et d'aluminium pour l'UE et d'autres.

Le président américain avait promulgué le 8 mars des tarifs de 25 % sur les importations d'acier et de 10 % sur celles d'aluminium.

Dans le cas d'Ottawa et de Mexico, le président américain a lié une éventuelle exemption définitive de ces pays à la renégociation du traité de libre-échange nord-américain (Aléna).

Marché: Washington prolonge d'un mois les exemptions de droits de douane
La Maison-Blanche accorde un sursis à ses alliés — Taxes sur l'acier

Le gouvernement américain a par ailleurs conclu un accord avec la Corée du Sud, et des ententes de principe seront finalisées bientôt avec l'Argentine, l'Australie et le Brésil, a annoncé l'administration Trump. "Un des problèmes qui apparaît est celui du traitement équitable des automobiles et nous aimerions voir quelques concessions de l'Europe", a rappelé la semaine passée Larry Kudlow, le principal conseiller économique de Donald Trump. Multilatéralisme La question est de savoir comment les Européens vont accueillir la décision de lundi dans la mesure où ils avaient posé comme condition une exemption définitive pour entamer véritablement des discussions avec Washington. Pékin, qui subit depuis fin mars les taxes américaines, a de son côté porté plainte contre les Etats-Unis devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

La Commission européenne élabore en retour une liste ciblée de produits américains qu'elle pourrait lourdement taxer dont les jeans, le bourbon, le beurre de cacahuète, le jus d'orange et le tabac.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a déclaré lundi que toute mesure prise par les Etats-Unis visant à imposer des droits de douane sur l'acier et l'aluminium en provenance du Canada serait une "très mauvaise idée", susceptible de perturber les échanges commerciaux entre les deux pays. "Dans toutes ces négociations, l'administration reste focalisée sur les quotas qui restreindront les importations (...) et préserveront la sécurité nationale", stipule le communiqué de la Maison-Blanche. Cette action prendrait alors des années avant d'aboutir. Mais, fin mars, il avait exempté provisoirement - jusqu'au 1 mai - l'UE, qui a exporté 5,3 milliards d'euros d'acier et 1,1 milliard d'euros d'aluminium en 2017 vers les Etats-Unis.

Recommande: