Des cerveaux maintenus en vie pendant 36 heures

01 Mai, 2018, 10:06 | Auteur: Jonathan Ford
  • Vie au-delà du corps les scientifiques apprennent au cerveau à vivre indépendammentCC0  pixabay

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Ils reconnaissent néanmoins les problèmes éthiques posés par la technique. Au cours de cette présentation, explique le magazine américain, Nenad Sestan a révélé que son équipe avait ainsi expérimenté entre 100 et 200 cerveaux de cochons, rétablissant la circulation sanguine de ces animaux morts quelques heures auparavant.

Le Pr Sestan a décrit le fonctionnement de son expérience à l'occasion d'une réunion organisée par les Instituts nationaux américains de la santé (NIH) le 28 mars.

Les chercheurs de l'université de Yale ont souligné avoir rétabli la circulation dans ces cerveaux en les alimentant en oxygène grâce à un système de pompes et de poches de sang artificiel maintenu à la température du corps. Rien ne prouve pour autant que ces cerveaux aient retrouvé une forme de conscience, le chercheur lui-même s'étant dit "convaincu" du contraire, selon la même source.

Cette découverte, révélée par le MIT Technology Review, a suscité des réactions mitigées.

Grâce à ce système, appelé BrainEx, des milliards de cellules de ces cerveaux ont été maintenues en bonne santé et capables d'une activité normale. Elle constitue donc un espoir pour la recherche sur les traitements de certains cancers et de la maladie d'Alzheimer. Si l'expérience était testée sur un humain, la personne dont le cerveau serait maintenu en vie garderait-elle des souvenirs, une identité ou des droits? Mais la prouesse s'arrête là: cette semaine, 17 grands spécialistes de la bioéthique, parmi lesquels Sestan, ont en effet signé une tribune dans le journal Nature pour expliquer que les essais sur le cerveau humain nécessitaient une réglementation spécifique.

Recommande: