Tapie félicite Eyraud pour ses premiers pas

30 Avril, 2018, 16:38 | Auteur: Lynn Cook
  • Tapie accuse Le Maire d’acharnement :

Au cours de cette même interview, Bernard Tapie en a profité pour revenir sur son état de santé."Même si j'ai plein de raisons de ne pas y croire, j'y crois quand même", assure-t-il. L'homme d'affaire, qui lutte pour vaincre un cancer, se montre satisfait des premiers pas du nouveau dirigeant phocéen.

"Il ne me lâche pas un jour". "Il a laissé le CDR [Le consortium de réalisation, structure chargée de gérer le passif du Crédit Lyonnais, ndlr.] tenter de me mettre en liquidation des biens alors que ça n'était pas recevable". D'après ce dernier, Bruno Le Maire aurait "laissé insulter le tribunal qui avait refusé [sa] liquidation".

"On me laisse crever en accélérant des processus illégaux contre moi", s'insurge Bernard Tapie.

Régulièrement présent ces derniers temps dans les médias, Bernard Tapie estime s'estime légitime pour parler ce qu'il endure: " Il est clair que depuis ma maladie, j'ai fait naître, non seulement auprès des malades mais aussi de leur entourage, des questions et des raisons d'espérer.

Empêtré dans une longue bataille judiciaire depuis la revente d'Adidas en 1993, Bernard Tapie accuse le ministre de l'Économie Bruno Lemaire d'acharnement.

À 75 ans, Bernard Tapie est atteint d'un cancer de l'estomac et de l'œsophage. "Je ne peux pas croire que le Premier ministre, que le président de la République puissent laisser faire une chose pareille", ajoute-t-il. "Je crois à Dieu, mais pas au père Noël". Le cadre est toujours le même: celui de sa condamnation à rembourser les millions d'euros reçus en 2008 via un arbitrage favorable dans son litige avec le Crédit Lyonnais. Néanmoins, l'ancien propriétaire de l'OM semble sous le charme du président français. "Pour dire la vérité, je saurai ça fin juin".

Recommande: