L'énorme bond de Parmentier — WTA

30 Avril, 2018, 16:39 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Dix ans après Parmentier va rejouer une finale

La Française Pauline Parmentier, 122e au classement WTA, s'est offert à 32 ans le troisième titre WTA de sa carrière. Une victoire solide samedi contre la tête de série 7, la Roumaine Irina-Camelia Begu (6-3 6-4), qui lui offre une nouvelle finale sur le grand circuit, face à la Slovène Polona Hercog, dix ans après son dernier titre, obtenue à Bad Gastein alors. Malgré quelques ratés au service (une première balle défaillante 52% et 6 balles de breaks concédées), la joueuse originaire du Pas-de-Calais a su mettre en difficulté son adversaire sur sa mise en jeu, à qui elle a ravi à sept reprises son service, et garder son calme dans les moments chauds.

Le Nordiste, tenant du titre à Budapest, y a été éliminé dès son entrée en lice par l'Australien John Millman, futur finaliste qui fait un bon de 25 places et occupe désormais le 69e rang.

Une rampe de lancement idéale pour l'Espagnol vers son principal objectif: un onzième trophée à Roland-Garros dans un mois (27 mai-10 juin).

La très belle semaine de Pauline Parmentier continue à Istanbul. La Française affiche un bilan parfait en finale: trois gagnées pour trois disputées. Juste derrière, Wilfried Tsonga grappille trois places (36e), Gaël Monfils une (40e) tandis que Benoît Paire recule de deux (49e).

Recommande: