Fusion : T-Mobile US s'offre Sprint 26 milliards de dollars

30 Avril, 2018, 16:40 | Auteur: Aubrey Nash
  • Les opérateurs téléphoniques américains T Mobile US et Sprint s'entendent pour fusionner leurs activités

Les autres sociétés seront incitées en outre à accélérer leurs investissements à la suite de cette consolidation, ont souligné les deux sociétés. La fusion s'opère par échange d'actions pour un montant de 26 milliards de dollars. La compagnie portera le nom de T-Mobile et sera dirigée par le patron de T-Mobile aux Etats-Unis, John Legere.

Une porte-parole d'Ajit Pai, président de la FCC, l'autorité fédérale des communications aux Etats-Unis chargée de donner ou non son feu vert, a refusé de commenter ce projet de fusion. Avec 127 millions de clients, les deux opérateurs se positionnent devant Verizon, le numéro un du marché américain (112 millions), reléguant AT&T (93 millions) en troisième position. Respectivement filiales de Deutsche Telekom et de SoftBank (groupe japonais), les deux entreprises étaient en pourparlers depuis des années. Deutsche Telekom en détiendra 42 % et aura le contrôle du conseil d'administration avec 9 administrateurs sur 14, tandis que SoftBank aura 27 % du capital. L'opération va fusionner les 3e et 4e opérateurs mobiles aux États-Unis. Si tout va bien, la transaction sera effective au premier semestre 2019. L'administration Trump au pouvoir tranchera. Selon les analystes, sans T-Mobile, Sprint n'a pas les moyens d'investir dans son réseau et de rester concurrentiel dans un marché de la téléphonie mobile saturé. L'annonce intervenant après l'échec d'une précédente tentative en novembre 2017 et quatre ans après une première tentative abandonnée au cours de l'été 2014.

Sprint et T-Mobile restent largement à la traîne par rapport à Verizon et AT&T dans l'adaptation à la nouvelle génération 5G.

Une grosse fusion se prépare entre les opérateurs américains.

Recommande: