Vers un service national et universel obligatoire d'un mois ?

29 Avril, 2018, 16:00 | Auteur: Lynn Cook
  • Service national universel vers une seule semaine d'internat obligatoire

Emmanuel Macron s'adressant aux militaires à Istres.

Dans un premier temps, le candidat Macron avait promis en mars 2017 de rétablir un "service national obligatoire et universel" d'un mois et pour l'ensemble d'une même classe d'âge, soit entre 600.000 et 800.000 jeunes par an. Selon le Journal du Dimanche, le scénario du futur "SNU" se précise, après la remise ce jeudi 26 avril à l'Élysée d'un rapport définitif par le groupe de travail chargé de plancher sur le sujet.

Cette période obligatoire sera "consacrée à des activités sportives, à l'enseignement des gestes de premiers secours et l'acquisition de réflexes en cas de situation de crise, ainsi qu'à la transmission des valeurs civiques et républicaines", toujours selon le JDD.

Les arbitrages présidentiels dans ce dossier devraient être connus au mois de mai. Avant le suivi éventuel de ce rapport, ses auteurs insistent toutefois sur leur volonté de voir la jeunesse consultée.

"Si ce SNU pose de nombreuses questions quant à ses modalités d'exécution, c'est la question du financement qui paraît poser le plus de problèmes".

"Même pour un mois, il s'agirait d'une organisation très lourde, nécessitant des hébergements et des dizaines de milliers d'encadrants, explique le député LR François Cornut-Gentille, rapporteur spécial des crédits de la Défense, interrogé par le JDD". Les conclusions d'un rapport commandé par Matignon exprimaient ainsi "d'importantes réserves" sur le plan comptable et souligne la "complexité" du dispositif, dont le coût est estimé entre 2,4 et 3 milliards d'euros par an.

Recommande: