Ahmed Abu Hussein, journaliste palestinien assassiné par Israël

28 Avril, 2018, 14:40 | Auteur: Lynn Cook
  • Ahmed Abu Hussein, journaliste palestinien assassiné par Israël

Il s'agit du deuxième journaliste palestinien assassiné par l'armée israélienne lors de la couverture des "Marches du Grand retour" dans la Bande de Gaza. À partir de mars 2017 et sans préavis, l'Autorité palestinienne a réduit de plus de 30% les salaires de milliers d'employés du secteur public dans la Bande de Gaza.

Un homme de 29 ans a été tué à l'est de Khan Younès, dans le sud de l'enclave. Certains d'entre eux brandissent le drapeau palestinien.

Depuis le 30 mars, des milliers de Palestiniens se rassemblent chaque vendredi dans le cadre d'une "marche de retour" qui doit culminer le 15 mai prochain, date du 70e anniversaire de la proclamation de l'État d'Israël.

Des Palestiniens cherchent à se mettre à l'abri d'une pluie de gaz lacrymogènes tirés par les soldats israéliens.

La "marche du retour" a de nouveau mobilisé les manifestants en cinq points différents le long de la frontière, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Le ministère palestinien de la Santé a annoncé, mercredi, la mort d'Abu Hussein dans l'hôpital de Tel HaShomer en Israël, où il avait été transféré jeudi dernier, à la suite de la détérioration de son état de santé.

Au début de la journée, le haut-commissariat de l'ONU aux droits de l'homme avait exhorté Israël à empêcher l'usage " excessif " de la force contre les manifestants et demandé que les responsables de ces violences soient punis. Elle accuse le Hamas de se servir des civils comme "boucliers humains" et d'être responsable des morts. Ce mouvement de protestation revendique le droit des Palestiniens de retourner sur les terres dont ils ont été chassés ou qu'ils ont fuies à la création d'Israël en 1948.

Les protestataires dénoncent également le blocus qu'Israël a imposé à la bande de Gaza après que le mouvement islamiste Hamas se soit installé au pouvoir.

Recommande: