Campus de Nancy et Metz évacués — Université

25 Avril, 2018, 15:52 | Auteur: Lynn Cook
  • Nancy: la police évacue le campus lettres ce mercredi matin

Deux opérations simultanées de police ont eu lieu ce mercredi 25 avril 2018 sur les campus de Metz (au Saulcy) et à Nancy (fac de lettres) pour évacuer les étudiants grévistes, a indiqué la présidence de l'Université de Lorraine. Il était 6 heures du matin quand l'opération a débuté pour faire sortir les étudiants principalement regroupés dans le campus de lettres et de sciences humaines. Au moment de l'arrivée des forces de l'ordre, une vingtaine d'étudiants étaient présents. "A partir de 06H00, s'est déroulée simultanément une opération d'évacuation du campus de la faculté de Lettres et Sciences Humaines de Nancy et des bâtiments Arts Lettres et Langues et Sciences Humaines et Sociales sur le campus du Saulcy à Metz", a indiqué le directeur de la communication de l'université de Lorraine David Diné.

L'opération d'évacuation a concerné 19 personnes. Une personne a été interpellée pour rébellion et une autre a été conduite au poste de police pour vérification d'identité, ajoute le communiqué.

La préfecture précise qu'une société de gardiennage a été missionnée pour assurer la surveillance des locaux et "empêcher toute intrusion illicite jusqu'à la tenue des examens".

L'université de Lorraine étant entrée dans la période des congés de printemps (fin des cours), le président de l'université a formulé une demande de concours de la force publique auprès du préfet de Meurthe-et-Moselle, afin que les examens qui démarrent début mai puissent se tenir aux dates prévues.

La section locale de l'Unef a estimé sur Twitter que le président de l'université a choisir par "la répression aux occupations pacifistes à Metz et Nancy".

Recommande: