Un nouveau lycée baptisé Arnaud Beltrame — Lyon

24 Avril, 2018, 16:52 | Auteur: Lynn Cook
  • Emmanuel Macron avec Donald Trump lors d’une revue de troupes à la Maison Blanche

"Pour honorer un héros de la Nation et inspirer la jeunesse", un nouveau collège de Pégomas, dans les Alpes-Maritimes, est censé porter le nom d'Arnaud Beltrame, le gendarme qui a pris la place d'un otage et perdu la vie lors de l'attentat de Trèbes. "Nous voulions dire qu'on était inquiets car l'Etat islamique lui-même a appelé à viser les établissements scolaires et nous avons eu le courage de le dire", a ajouté cette représentante du collectif, qui aurait préféré donner au collège le nom de "Rose centifolia", une fleur cultivée dans cette vallée proche de la ville de Grasse.

Si les parents d'élèves comprennent l'initiative, ils s'opposent à la proposition. Ils craignent également que le futur établissement devienne une "cible" pour "des attaques criminelles". L'histoire compte beaucoup d'autres héros reconnus comme des modèles possibles pour la jeunesse.

Dimanche 22 avril, Lionnel Luca, le maire de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes) inaugurait une allée prenant le nom d'Arnaud Beltrame devant la gendarmerie.

70 parents, regroupés au sein d'un collectif, ont publié lundi sur leur site internet le courrier reçu du président du conseil départemental dans lequel Charles-Ange Ginesy leur indique que " le geste héroïque de cet officier de gendarmerie (...) a donné un visage aux valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité. Il a voulu réagir à cette polémique et répondre aux parents dans Nice-Matin.

Le conseil d'administration du futur collège se réunira en septembre pour voter ensuite définitivement le nom. Le collège doit ouvrir ses portes à la rentrée pour accueillir à terme 600 élèves. Elles ne se défendent pas devant un poste de télévision, elles ne se défendent pas en pleurant de compassion.

Recommande: