Dall'Oglio ironise sur l'arbitrage — Dijon

21 Avril, 2018, 18:09 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Edition numérique des abonnés

"Après le large succès de l'OL à Dijon (5-2), Jean-Michel Aulas n'avait pas manqué de s'offusquer des propos d'Olivier Dall'Oglio au sujet de l'arbitrage". Mais à la fin de la rencontre il reconnaissait une certaine amertume, notamment pour le penalty. La raison? Deux fautes non sifflées en seconde période, qui leur aurait peut-ête permis d'égaliser sur penalty alors que le score était de 3-2 pour les visiteurs. "L'arbitre était très mal placé, il n'a pas pu voir". Il n'était qu'à deux mètres, souligne-t-il au micro de nos confrères de l'Equipe. C'était difficile, a lâché le technicien, sourire en coin. "Je suis allé voir les joueurs après le match, ils étaient abattus." .

Sur Twitter, Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, a réagi dans la nuit. Quand je lis qu'Olivier Dall'Oglio dit avoir été volé par l'arbitre et que je regarde les statistiques du match, je me dis que s'il est suspendu ce ne sera pas volé! Ce à quoi le président lyonnais a répondu qu'il fallait " arrêter de vilipender les arbitres, surtout avec de telles statistiques". Cette saison, Dijon a obtenu quatre penalties en Ligue 1, contre treize sifflés contre lui.

Recommande: