Donald Trump envisage de rejoindre le nouvel accord TPP

16 Avril, 2018, 03:35 | Auteur: Lynn Cook
  • Trump songe à rejoindre le nouvel accord de libre-échange transpacifique

"J e ne rejoindrai le TPP que si l'accord proposé est substantiellement meilleur que celui proposé au président Obama ", a affirmé le président américain Donald Trump dans un tweet, après avoir annoncé jeudi qu'il souhaitait finalement rejoindre l'accord de libre-échange transpacifique (TPP).

Cette annonce américaine intervient alors que les Etats-Unis et la Chine sont engagés dans un bras de fer sur leur conception du commerce international. Le président américain a chargé un de ses conseillers économiques et son représentant américain au Commerce (USTR) d'entrer de nouveau en discussions, a indiqué jeudi un sénateur républicain.

Mais le porte-parole du gouvernement japonais Yoshihide Suga a estimé qu'il serait " extrêmement difficile " de renégocier cet accord devenu le CPTPP, en réponse à la volonté de Donald Trump d'étudier un retour des Etats-Unis dans cet accord. Or, le TPP avait été initialement élaboré avec l'idée d'en faire un contrepoids à l'influence grandissante de Pékin dans le commerce international.

Les chefs de la diplomatie ou les ministres du Commerce de l'Australie, du Brunei, du Canada, du Chili, du Japon, de la Malaisie, du Mexique, de la Nouvelle-Zélande, du Pérou, de Singapour et du Vietnam avaient paraphé le texte désormais appelé Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP, ou CPTPP en anglais). Il avait été signé en février 2016 après des années de négociations entre 12 pays ayant un accès sur le Pacifique.

Mais, depuis, les tensions commerciales avec la Chine ont redoublé d'intensité, ce qui pourrait l'avoir poussé à adoucir sa position. Donald Trump avait eu pendant la campagne électorale des mots particulièrement durs pour le TPP le qualifiant de "désastre".

Recommande: