BCE participe au 29e sommet de la Ligue arabe en Arabie Saoudite

16 Avril, 2018, 01:39 | Auteur: Lynn Cook
  • Nasser Bourita: La vision de S.M. le Roi pour l'action arabe commune participe de l’interpellation quant aux déterminants de cette action et sa satisfaction des revendications des sociétés arabes

D'autre part, et en marge du sommet, Caïd Essebsi aura des entretiens avec nombre de dirigeants arabes.

S'agissant de la crise libyenne, le roi saoudien a relevé l'impératif de trouver une solution politique basée sur les accords de Skhirat tout en gardant l'unité du pays et ce, loin de toute ingérence étrangère.

Essebsi a passé en revue les conflits et l'escalade dangereuse à l'échelle régionale depuis le dernier sommet d'Amman, qui, selon ses propos, se sont aggravés sans pour autant avoir été désamorcés durant le précédent sommet, formant l'espoir de voir cette 29ème rencontre soit concrétisée par des résolutions au service de la paix.

M. Aboul Gheit a qualifié, la décision du président américain de transférer l'ambassade de son pays à Al Qods et de reconnaitre la ville sainte comme capitale de l'Etat hébreu d'unilatérale, d'illégale, et d'atteinte inédite aux prérequis d'une résolution définitive de cette question, depuis le début du processus politique dans les années 90.

Le président de la République exposera, par ailleurs, l'approche tunisienne sur la promotion des mécanismes de l'action panarabe.

A signaler que les assises du sommet se tiennent à l'heure où des frappes aériennes occidentales ont été lancées sur la Syrie.