Un prêtre mis en examen pour agressions sexuelles — Loiret

15 Avril, 2018, 07:38 | Auteur: Lynn Cook
  • Le commandant Angelotti de la compagnie de gendarmerie d'Orléans et le procureur de la république Nicolas Bessone

Le père Olivier de Scitivaux, prêtre du diocèse d'Orléans, a été mis en examen vendredi 13 pour agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par personne abusant de l'autorité de sa fonction. Ils auraient été commis pendant un camp de vacances en Bretagne ainsi qu'au sein même de la chorale de l'église orléanaise dont il s'occupait.

Placé en garde à vuemercredi 11 et jeudi 12 avril dans les locaux de la gendarmerie d'Orléans, le père de Scitivaux a été présenté vendredi à un juge d'instruction et placé sous contrôle judiciaire.

Le procureur de la République d'Orléans a indiqué avoir été saisi il y a un mois par l'évêque de la ville, Mgr Jacques Blaquart, après dénonciation des faits grâce à une cellule d'écoute de l'Église dans le Loiret. Le jeune homme qui a dénoncé ces attouchements, aujourd'hui adulte, avait à l'époque entre 10 et 16 ans.

Le prêtre accusé avait nié dans un premier temps tous les faits qui lui étaient reprochés mais face au juge d'instruction il a fini par reconnaître "des gestes à caractère sexuel", a révélé à la presse le procureur de la République d'Orléans Nicolas Bessone. Il lui est interdit d'entrer en contact avec des mineurs.

Une deuxième plainte déposée par une autre victime, pour des faits de viol remontant au début des années 80, a été écartée par la justice, les faits étant prescrits, a précisé le procureur. Il a également interdiction de séjourner dans les régions Centre-Val-de-Loire et Bretagne.

Recommande: