Nigeria : plus de 1000 enfants enlevés par Boko Haram depuis 2013 (UNICEF)

14 Avril, 2018, 11:52 | Auteur: Lynn Cook
  • Nigeria : plus de 1000 enfants enlevés par Boko Haram depuis 2013 (UNICEF)

Plus de 1.000 enfants ont été enlevés depuis 2013 par les djihadistes de Boko Haram au Nigeria, a annoncé l'Unicef vendredi au moment du quatrième anniversaire de l'enlèvement emblématique de Chibok.

Des élèves nigérianes, libérées après avoir été enlevées par le groupe jihadiste Boko Haram à Dapchi, attendent de rencontrer le président Muhammadu Buhari, le 23 mars à Abuja. "Cette annonce intervient quatre ans après l'enlèvement en avril 2014, de 276 lycéennes à Chibok dont plus de 100 sont toujours captives du groupe terroriste".

"Les enfants du nord-est du Nigeria continuent d'être la cible d'attaques à une échelle révoltante", souligne Mohamed Malick Fall, directeur pour le Nigeria du le Fonds des Nations unies pour l'enfance, dans cette étude. Des centaines d'étudiants et d'étudiantes nigérians ont été enlevés ces dernières années par Boko Haram; c'est en s'attaquant principalement aux écoles laïques que ses membres veulent instaurer un climat de terreur sur le territoire.

Ce rapport fait également état de la mort d'au moins 20 000 personnes et le déplacement d'environ 2,6 millions de personnes depuis 2009.

Les écoles, tout particulièrement celles qui ont un programme laïc, sont régulièrement ciblées par le groupe djihadiste, dont le nom signifie en haoussa, l'une des langues du Nigeria, "l'éducation occidentale est un pêché".

Si la plupart des jeunes filles de Dapchi ont été libérées par la suite, vraisemblablement après des négociations avec les autorités, l'enlèvement avait ressuscité le souvenir du dramatique kidnapping de Chibok d'avril 2014.

L'Unicef ajoute que près de 2.300 enseignants ont été tués et plus de 1.400 écoles détruites sur la même période. Sauf qu'il ne s'agit que d'une branche de la secte islamiste.

Recommande: