Dossier syrien : la Russie convoque une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU

14 Avril, 2018, 11:45 | Auteur: Lynn Cook
  • Dossier syrien : la Russie convoque une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU

Dans un communiqué, le Kremlin dénonce "avec la plus grande fermeté", "l'attaque" menée par la coalition.

La Russie appelle Washington et ses alliés à redonner un cadre légal à la situation qui s'est nouée autour de la Syrie et à ne pas pousser le monde vers un point de non retour, a déclaré vendredi le représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu, Vassili Nebenzia. Un nombre "significatif" auraient été abattus par la défense aérienne syrienne.

Elle a également livré quelques détails sur l'opération militaire: les frappes ont visé "le principal centre de recherche" et "deux centres de production" du "programme clandestin chimique" du régime syrien. "Nos mises en garde n'ont pas été entendues", a-t-il estimé, jugeant que ces frappes étaient une "insulte" au président russe Vladimir Poutine et qu'elles auraient "des conséquences".

Le président des États-Unis, Donald Trump a menacé mercredi de lancer des missiles sur la Syrie, pour répondre à la présumée attaque aux armes chimiques.

"La priorité immédiate est d'éviter le danger de la guerre", a déclaré jeudi Vassily Nebenzia, l'ambassadeur russe aux Nations Unies.

Le général Joe DUnford, chef d'état-major américain précise que les frappes ont visé trois cibles liées au programme d'armement chimique syrien, l'une près de Damas et les deux autres dans la région de Homs.

Alors que les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni évoquent des frappes militaires contre la Syrie, plusieurs pays occidentaux se sont démarqués, y compris des membres de l'OTAN.

Recommande: