Sibyle Veil choisie pour diriger Radio France

13 Avril, 2018, 00:52 | Auteur: Sue Barrett
  • Sibyle Veil lors de son audition devant le Conseil supérieur de l'audiovisuel

Parmi les six candidats à convoiter le bureau de palissandre qui a valu tant de vicissitude à l'ancien président de Radio France Mathieu Gallet, Sibyle Veil était donnée comme la mieux placée.

Issue de la même promotion à l'ENA qu'Emmanuel Macron, elle pilotait depuis 2015 la direction des opérations et des finances de Radio France.

Ce sera Sibyle Veil.

Sibyle Veil a donc été choisie, à la place des cinq autres candidats: François Desnoyers (62 ans), Guillaume Klossa (45 ans), Bruno Delport (53 ans), Christophe Tardieu (53 ans) et Jérôme Batout (39 ans).

Sibyle Veil est la première femme présidente de Radio France depuis Michèle Cotta en 1981. Elle est nommée pour cinq ans. Dans ce cadre, celle qui doit succéder à Mathieu Gallet se verra probablement imposer un patron coiffant toutes les entités de l'audiovisuel public, notamment les deux principales, France Télévisions et Radio France.

"Arrivée à Radio France fin 2015, elle a exercé dans l'ombre, sans faire de vagues, les missions délicates d'un poste particulièrement difficile qui consiste essentiellement à serrer les boulons pour tenir le budget..."

Mathieu Gallet avait quitté la présidence de Radio France le 1er mars et depuis, l'intérim était assuré par le doyen des administrateurs du groupe, Jean-Luc Vergne.

Elle peut s'appuyer sur un bon bilan financier, Radio France devant renouer avec l'équilibre cette année.

Lors de son audition mercredi 11 avril devant les sages, Sibyle Veil s'est montrée de loin la plus convaincante, faisant valoir sa connaissance de l'entreprise et son expérience en matière de réforme " ayant déjà conduit des changements au sein d'organisations de service public ". "Il faut préparer Radio France pour qu'elle soit le fer de lance de la mutation de l'audiovisuel public", a-t-elle indiqué aux Sages, proposant notamment que franceinfo "devienne le coeur de l'information chaude sur l'international", en travaillant avec France Médias Monde (France 24, RFI.), ou encore que le service investigation de Radio France coordonne "des enquêtes à l'échelle de toutes les rédactions du service public". L'ancien président de Radio France ne retrouvera pas son poste. Parmi eux, le directeur des antennes Laurent Guimier.

Recommande: