Herbert Diess nouveau PDG du groupe — Volkswagen

13 Avril, 2018, 00:47 | Auteur: Aubrey Nash

Le contrat de Matthias Muller ne prend cependant fin qu'en 2020, mais l'homme aurait déjà accepté de laisser sa place.

Sous la supervision de Müller, le groupe est parvenu à entamer sa sortie de crise, s'est maintenu dans le top 3 des constructeurs mondiaux avec Toyota et l'Alliance Renault Nissan et s'est lancé avec force moyens dans l'électrification.

Concrètement, cette nouvelle entité sera chargée de piloter les interactions entre l'ingénierie, le design, les lignes de produits et les ventes afin d'assurer une expérience utilisateur cohérente à chaque interaction numérique entre le client et les marques du groupe Volkswagen.

Le groupe Volkswagen a annoncé aujourd'hui dans un communiqué qu'il "envisageait des évolutions dans la gouvernance du groupe qui pourraient inclure un changement de PDG", autrement dit un départ de l'actuel patron Matthias Müller.

Herbert Diess était jusqu'à présent le patron de la marque Volkswagen.

L'Autrichien Herbert Diess a été nommé jeudi soir à la tête du géant allemand de l'automobile Volkswagen, pour tourner la page du vaste scandale du diesel qui éclabousse le secteur depuis 2015.

"Une évolution dans une autre direction est positive", a estimé Jürgen Pieper, qualifiant M. Diess de "très bon gestionnaire des coûts", qui apparaît à ses yeux comme "la meilleure solution pour la succession, au moins pour les prochaines cinq années". Le groupe aux 12 marques (Porsche, Audi, Skoda, Seat...) a renoué l'an dernier avec des profits records, faisant plus que doubler son bénéfice net à 11,35 milliards d'euros (13,25 milliards de francs).

Selon Der Spiegel, le directeur des ressources humaines, Karlheinz Blessing, pourrait aussi être remplacé par Gunnar Kilian, directeur général du comité d'entreprise.

Sur les modèles haut-de-gamme électriques en particulier, les constructeurs allemands peinent pour l'instant à rattraper la concurrence, notamment américaine.

Recommande: