AS Rome renverse le Barça 3-0

13 Avril, 2018, 06:45 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Lionel Messi

La qualification héroïque de la Roma pour les demi-finales de la Ligue des champions au détriment de Barcelone a permis à Edin Dzeko d'y voir un peu plus clair sur sa situation personnelle.

L'AS Rome tient sa "salita", sa folle remontée, et il a fait vivre ce scénario cruel au grand FC Barcelone, battu 3-0 au Stade olympique alors qu'il était jusque-là invaincu cette saison en C1, pendant que Liverpool a assuré contre Manchester City (2-1). Avant elle, seules deux équipes avaient réussi à se qualifier en phase à élimination directe malgré un déficit de trois buts à l'issue du match aller en Ligue des champions: La Corogne contre l'AC Milan en 2003-2004 et le.Barça, la saison dernière contre le PSG.

"Je me sens très mal pour les supporteurs que l'on n'ait pas atteint les demi-finales, a déclaré le dirigeant, interrogé par la TV Catalunya". Il en résulte que le Barça devra encore oublier la Ligue des Champions et se concentrer sur sa Liga presque acquise et la Coupe du Roi.

Les Romains ont mordu les mollets catalans au pressing, ont joué très haut, prenant des risques insensés mais nécessaires, faisant de ces 90 minutes une affaire d'orgueil.

Mais la Roma menait déjà 2-0, alors, grâce à un penalty transformé en force par De Rossi (58e) après une faute grossière de Piqué, dépassé par Dzeko, auteur d'un match absolument formidable.

La première est venue à la 74e minute avec un tir de Lionel Messi dans les gants d'Alisson Becker.

Comme le témoigne la feuille de match, l'AS Roma a surclassé le FC Barcelone sur tout les aspects du jeu en dehors de la possession.

Un cri immense et une impressionnante " hola " ont salué le coup de sifflet final de ce match mémorable. C'est le cas d'Ernesto Valverde.

Autant dire que l'ambiance dans le stade était à la hauteur de cette " Romantada " comme plusieurs internautes et commentateurs l'ont reporté. Plus que jamais, le Barça a été dépendant de sa star.

Recommande: