Mise en garde de l'Agence de sécurité sanitaire — Mélatonine

12 Avril, 2018, 07:21 | Auteur: Jonathan Ford
  • Compléments à la mélatonine pour mieux dormir: attention aux risques

90 cas d'effets indésirables ont été signalés suite à la prise de compléments alimentaires contenant de la mélatonine. L'organisme a conclu à des "risques" pour la santé en raison des possibles effets secondaires.

Prudence si vous consommez des compléments alimentaires contenant de la mélatonine. Selon l'Agence, toute personne dont la santé est plus fragile (enfants, adolescents, femmes enceintes, personnes âgées ou souffrant de maladies inflammatoires, auto-immunes, d'asthme, etc) doit demander conseil à un médecin avant d'en consommer. Même chose pour les personnes devant réaliser une activité qui nécessite une vigilance soutenue et pouvant poser un problème de sécurité en cas de somnolence. Elle est généralement utilisée sous forme de compléments alimentaires.

Pour rappel, la mélatonine, à l'origine est l'hormone fabriquée par notre cerveau pour rythmer les phases d'éveil et de fatigue du corps en fonction des moments de la journée. Elle possède également d'autres propriétés que celles qui touchent au sommeil comme la "modulation de l'humeur et du système immunitaire, la régulation de la température corporelle et de la motricité intestinale", indique l'Anses. "Ces effets physiologiques peuvent, dans certaines conditions, ou lors d'interaction avec d'autres substances (avec des benzodiazépines notamment), conduire à l'apparition d'effets indésirables ".

Mais l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a reçu des signalements d'effets secondaires via son dispositif de nutrivigilance.

En libre service en France, ces compléments engendreraient chez certaines catégories de personnes des symptômes généraux (céphalées, vertiges, somnolence, cauchemars, irritabilité), des troubles neurologiques (tremblements, migraines) mais aussi des troubles gastroentérologiques (nausées, vomissements, douleurs abdominales). Par ailleurs, un avis médical est recommandé pour les personnes épileptiques, asthmatiques, souffrant de troubles de l'humeur, du comportement ou de la personnalité, ou suivant un traitement médicamenteux.

En France, la réglementation autorise la commercialisation de compléments alimentaires apportant moins de 2 mg de mélatonine par jour.

En l'absence de données suffisantes sur les effets à long terme, l'Agence recommande un usage très ponctuel de la mélatonine. "Nous pensons nécessaire nécessaire qu'un cadre réglementaire harmonisé soit défini au niveau européen ". Elle demande aussi une surveillance au niveau international et rappelle aux professionnels l'importance de déclarer les effets secondaires subis par les patients afin de parfaire les connaissances sur le sujet.

Recommande: