Le président fête la qualification dans la fontaine — AS Rome

12 Avril, 2018, 06:57 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Internet

Messi n'a même pas eu une occasion franche pour éliminer la Roma aujourd'hui et les hommes de Valverde se sont fait punir. C'est interdit, bien sûr, mais mardi, la police regardait ailleurs. "Mais c'est un coup très dur", a-t-il enfin reconnu.

Mais toute la suite de son discours a consisté justement à contredire et contenir cette folie. Personne sauf les Romains, qui ont infligé un 3-0 net et sans bavure au Barça pour éliminer les Catalans en quarts de finale de Ligue des champions.

"Je suis vraiment désolé pour tous nos supporteurs dans le monde", a déclaré après le match le président de Barcelone Josep Bartomeu, ne cachant pas son embarras.

"On doit viser Kiev (la finale)". Il fallait essayer de faire quelque chose.

Parce que c'est impensable?

L'ambiance est bon enfant, mais le geste est strictement interdit à Rome, où les amendes relevées à 450 euros en 2017 pleuvent régulièrement sur les touristes qui cherchent à se rafraîchir. ou à rejouer la scène de "La Dolce Vita". Mais l'AS Rome s'est montrée magistrale de la première à la dernière minute du match mardi. Et de fait, peu y croyaient. "Ce n'est pas que je ne respecte pas la Roma, c'est le contraire". Ce sont donc les Reds qui retrouveront les demi-finales, une première depuis dix ans. Cependant, l'international allemand n'as fait que repoussé l'inévitable, et à la 82e minute, sur un centre de Cendiz Under, Konstantinos Manolas d'une superbe tête croise marque le 3e but et offre la qualification à L'AS Roma. Un penalty transformé par le capitaine de la Louve, Daniele De Rossi qui s'est rattrapé de la meilleure des manières après son erreur au match aller. Mais si Sport a attribué les notes de 2 et 3 à Nelson Semedo et Samuel Umtiti, en Italie, le Corriere dello Sport ne boude pas son plaisir. " Romantada " titre le quotidien français. Décidément, la nuit romaine a été belle.

Recommande: