Huit athlètes camerounais disparaissent — Australie

12 Avril, 2018, 09:50 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Haley Smith

Parmi les athlètes camerounais présents à Gold Coast en Australie pour participer aux Jeux du Commonwealth, huit d'entre eux sont introuvables a annoncé mercredi leur délégation, qui craint que les athlètes ne veuillent pas rentrer du fait des combats opposant l'armée et les séparatistes anglophones depuis plusieurs mois au Cameroun. Il s'agit d'Olivier Matam (Haltérophile), Tchoyi Ndzie, Fotsala Simplice et Minkoumba Petit David (Boxeurs), Arcangeline Fouodji Sonkbou (Sauteuse).

" Nous n'avons aucune idée de l'endroit où ils se trouvent. Nous n'avions aucune raison de craindre qu'une telle chose n'arrive", a déclaré Simon Molombe.

Les organisateurs australiens des Jeux du Commonwealth, compétition sportive regroupant à l'origine les meilleurs athlètes de l'ex-empire britannique, ont appelé les athlètes à respecter les lois. "On aimerait qu'ils se fassent plaisir tout en respectant la loi". Et ceci concerne les sportifs camerounais et tous les autres. Lors des Jeux olympiques de Sydney, en 2000, plus de 100 athlètes de nationalités diverses étaient restés en Australie après l'expiration de leur visa. Mais c'est évidemment un sujet que suivi de très près par la délégation camerounaise. En 2012, aux jeux olympiques de Londres, 7 athlètes sur les 60 que comptait l'équipe camerounaise, avaient disparu du village olympique. Parmi les athlètes portés disparus, au sein de l'équipe camerounaise classée 29ex, figurent des haltérophiles, des boxeurs et des sauteurs. Un phénomène qui revient donc régulièrement.

Recommande: