Di Grégorio contrôlé positif sur le Paris-Nice — Cyclisme

12 Avril, 2018, 09:29 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Di Grégorio contrôlé positif à l'EPO

Dans un communiqué, l'UCI a annoncé ce mercredi qu'il avait été contrôlé positif à la darbépoétine (EPO) dans un échantillon collecté le 8 mars 2018, lors de la 5e étape de Paris-Nice entre Salon-de-Provence et Sisteron. " Rémy Di Grégorio avait alors vingt-deux ans, il portait les couleurs de la Française des Jeux, il avait gagné une étape du Tour de l'Avenir, fait deux cents bornes en tête dans Liège-Bastogne-Liège, raflé le maillot à pois du Dauphiné en hissant sa maigre carcasse à la quinzième place au sommet du Ventoux.

Alors qu'il allait mettre un terme à sa carrière après sa saison 2017, Rémy Di Gregorio avait finalement fait le choix de continuer à rouler dans le peloton pro, avec l'équipe Delko Marseille Provence KTM.

Le coureur marseillais a été provisoirement suspendu en attendant l'analyse de l'échantillon B, que Rémy Di Gregorio peut encore demander et qui doit confirmer ou non le contrôle positif.

Déjà empêtré dans une affaire de dopage sur le Tour de France en 2012, le grimpeur originaire de Marseille, avait été mis en examen pour détention de matériel prohibé. Il avait fait condamner son équipe pour licenciement abusif l'année suivante et avait été autorisé à recourir en 2013. Le choix semblait payant puisque l'ancien espoir du cyclisme français avait regoûté à la victoire, sur le Tour de Provence, ou en remportant le classement de la montagne sur l'Etoile de Bessèges. "J'ai honte, j'ai honte, je suis atterré..." Je me sentirais trahi au plus profond de moi si les résultats devaient être confirmés.

Ma colère et ma tristesse ne sont que peu de choses face à cette situation... "Cela remet en cause fondamentalement l'investissement total dans notre projet entamé il y a 20 ans, basé sur des valeurs d'éthique". Le manager ajoute vouloir faire le point après la Flèche Wallonne, le 18 avril, avec les partenaires de l'équipe.

Recommande: