Vers l'interdiction des prêts — FIFA

11 Avril, 2018, 04:14 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Vers l'interdiction des prêts — FIFA

La FIFA envisage de sérieusement encadrer voire de supprimer le dispositif.

Des discussions sont menées par le vice-président de la FIFA, Victor Montagliani, et d'anciennes gloires du football mondial comme Marcos Evangelista de Moraes, dit Cafu, Zvonimir Boban, Marco van Basten et Edwin van der Sar, sans oublier le représentant de la FIFPro (syndicat mondial des joueurs), de l'ECA (Association européenne des clubs) ou du WLF (World league forum), qui sont associés à la réflexion. Cet axe de la réforme devient indispensable devant la spéculation galopante qui entoure de plus en plus les prêts de - jeunes - joueurs.

Achetés par des clubs, ceux-ci sont ensuite prêtés dans la foulée afin de gagner en expérience et en temps de jeu pour revenir plus expérimentés dans leur club d'appartenance... dans le meilleur des cas, sinon, ils peuvent être cédés, enchaîner les prêts ou laissés sans contrat. Les grands clubs se constituent des effectifs énormes dans la perspective de les prêter - moyennant parfois une indemnité réelle ou détournée - pour les revendre avec une belle plus-value. A titre d'exemple, le magazine cite la Juventus qui a prêté 41 joueurs cette année.

Selon les informations de France Football, la Fédération Internationale de Football (FIFA) est actuellement en train de réfléchir à de grosses modifications concernant les effectifs des clubs et le système des prêts de joueurs, très utilisé, fait notamment partie des mécanismes qui pourraient bien être remis en question à l'avenir, voire tout bonnement être supprimé. Cette dérive débouche ainsi sur des chiffres hallucinants.

Recommande: