Le maire de Wissous, ivre, arrêté avec un sabre et un pistolet

09 Avril, 2018, 15:21 | Auteur: Lynn Cook
  • Le maire Richard Trinquier devant sa mairie de Wissous en 2014

Le maire a été placé en garde à vue. Le maire de Wissous (LR) était alcoolisé au moment des faits alors qu'il tentait d'empêcher l'installation de gens du voyage sur un parking d'une crèche de la ville. Et Richard Trinquier n'était pas seul; il était accompagné de son premier adjoint et de deux policiers municipaux.

Il lui est reproché d'avoir agressé verbalement des gens du voyage alors qu'il était armé d'un sabre japonais et ivre. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'édile n'avait pas eu d'échanges avec les gens du voyage, ni été menacé. Son test d'alcoolémie s'est avéré positif, toujours selon cette source. Interrogés par le quotidien de la capitale, plusieurs habitants de Wissous semblaient favorables à cette intervention de leur maire. Les forces de l'ordre ont également interpellé un membre de la communauté des gens du voyage après avoir trouvé un fusil dans sa voiture. Armé d'un pistolet 9 mm, Richard Trinquier est détenteur d'un permis pour faire du tir sportif mais pas d'un permis de port d'armes.

Soutien de Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) lors de la dernière élection présidentielle, le maire de Wissous avait appelé à voter pour Marine Le Pen, candidante du Front national (FN) lors du second tour. Une enquête pour violence avec armes en état d'ivresse a été confiée à la Sûreté départementale de l'Essonne. Lui est visé par une enquête pour transport d'arme.

Recommande: