Trump menace la Chine de nouveaux droits de douane — Marché

07 Avril, 2018, 13:06 | Auteur: Lynn Cook
  • Trump menace la Chine de nouveaux droits de douane — Marché

Les échanges de menaces sont devenus quasi-quotidiens cette semaine de part et d'autre du Pacifique, le ministère chinois du Commerce ayant réagi sans tarder aux derniers avertissements du président américain, en dépit d'un jour férié en Chine.

Selon lui, le sentiment de colère à l'égard du président américain et de ses décisions, qu'il juge imprévisibles, est partagé par les agriculteurs qu'il côtoie. Donald Trump veut de nouvelles taxes douanières sur les importations chinoises, en riposte aux mesures de rétorsion de Pékin, qui se dit prêt à aller jusqu'au bout.

Quoi qu'il en soit, ces inquiétudes ont pesé sur le Dollar, et même si celui-ci se défend pour l'instant, il faudra surveiller de près tout nouvel élément dans cette guerre commerciale qui se profile de plus ne plus en tre la Chine et les USA. Mardi, l'administration Trump publiait sa liste de produits chinois visés par de nouveaux tarifs douaniers, représentant un montant de 50 milliards de dollars d'importations.

La Chine a aussi déposé une plainte auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant " les mesures tarifaires visant des produits chinois " que les États-Unis entendent mettre en place.

"La Chine a jusqu'à présent répondu coup pour coup à chaque nouvelle menace de tarifs douaniers des Américains".

Washington a de nouveau accusé la Chine de pratiques commerciales déloyales et du pillage de la propriété intellectuelle des entreprises américaines.

Pékin a pris soin d'établir sa liste de futurs produits à taxer pour frapper le plus durement possible des régions qui ont voté en faveur de Donald Trump, selon des experts.

"Le conflit a été lancé par les Etats-Unis comme une provocation", a indiqué le porte-parole.

Donald Trump avait pourtant commencé très fort, avec 50 milliards de dollars de menaces, 25 % de hausse des droits de douane sur deux produits - l'acier et l'aluminium -, plus des demandes d'ouverture des marchés chinois.

On le dirait! La voilà en effet qui remonte, après avoir craint le pire: une guerre des droits de douane entre Etats-Unis et Chine, une guerre qui pourrait mener à la récession mondiale.

"Si les Etats-Unis ignorent l'opposition de la Chine et de la communauté internationale et persistent dans leurs mesures unilatérales et protectionnistes, la Chine est prête à aller jusqu'au bout, quel qu'en soit le prix", a indiqué le ministère chinois du Commerce dans un communiqué publié sur son site internet.

Recommande: